À travers son livre « Sociologie des enfants » Martine Court nous invite à plonger dans l’univers de la sociologie en étudiant une période socialement très riche : l’enfance.

Alors que l’étude de l’enfance a longtemps relevé de manière exclusive de la psychologie, cet âge de la vie suscite aujourd’hui un grand nombre de recherches en sociologie.Comment les enfants vivent-ils au quotidien dans les sociétés occidentales ? Quelles normes président à leur éducation ? Que font-ils lorsqu’ils se retrouvent entre eux, hors de la présence des adultes ? Quel rôle joue l’enfance dans la reproduction des inégalités et dans l’apprentissage des rapports de domination, de classe et de genre ? Telles sont quelques-unes des questions que les sociologues se posent à propos des enfants. Et auxquelles ils apportent des réponses à travers de nombreuses enquêtes de terrain.

Centré principalement sur la période actuelle, mais en mobilisant aussi des travaux d’historiens, cet ouvrage propose une synthèse de ces recherches. Il montre ainsi que l’enfance est fondamentalement une réalité sociale. Une réalité qui renvoie à des expériences extrêmement différenciées en fonction de l’époque historique, du lieu de naissance, de l’origine sociale et du sexe.

« Dès l’âge de sept-huit ans, les enfants ont une certaine conscience des hiérarchies qui structurent le monde social. Ils sont en mesure de s’y situer avec une certaine justesse ». Martine Court

La sociologie comme jeu d’enfants

Divisé en cinq chapitres, ce livre d’une centaine de pages est écrit de façon simple et universitaire. Il permet de cerner assez rapidement les enjeux d’une période plus complexe qu’il n’y paraît : l’enfance. Grâce au travail de recherche de Martine Court, le lecteur plonge dans l’univers passionnant de la sociologie. En supplément de l’analyse de l’auteur, il y découvre les travaux de grands sociologues. Comme ceux par exemple du couple Pinçon-Charlot, de Bernard Zarca ou encore de Pierre Bourdieu. Si vous n’avez jamais étudié la sociologie, ce livre semble donc une parfaite mise en bouche pour l’été : il vous permettra de vous éveiller à cette science sociale et aux nombreux travaux qui l’a compose tout esquissant les enjeux de l’enfance.

Couverture du livre « Sociologie des enfants » © La Découverte

Martine Court, ancienne élève de l’ENS Cachan. Agrégée de sciences sociales, est maîtresse de conférences en sociologie à l’université Clermont Auvergne.

« Sociologie des enfants » un livre de Martine Court, Éditions La Découverte, 108 pages, 10€