« Miss Sloane », un film de John Madden

Elizabeth Sloane est une femme d’influence brillante et sans scrupules qui opère dans les coulisses de Washington. Face au plus grand défi de sa carrière, elle va redoubler de manigances et manipulations pour atteindre une victoire qui pourrait s’avérer éclatante. Mais les méthodes dont elle use pour parvenir à ses fins menacent à la fois sa carrière et ses proches. Miss Sloane pourrait bien avoir enfin trouvé un adversaire à sa taille.

Dans un thriller politique dirigé d’une main de maître, John Madden sublime le jeu puissant et bicéphale de Jessica Chastain. Très loin d’un discours moralisateur, le réalisateur se refuse à affronter son sujet politique frontalement et préfère l’étudier en transparence via son personnage féminin, qu’il se plait à faire voguer des débats sans fin à la frustration d’un monde politique malhonnête.

https://youtu.be/3j8TfZcGN7E

« Les figures de l’ombre », réalisé par Theodore Melfi

Alors que la bataille pour l’espace fait rage entre les Etats-Unis et l’URSS au milieu du 20e siècle, trois femmes afro-américaines travaillent comme calculatrices au sein de la NASA. Ces scientifiques au fort caractère vont se faire remarquer pour leurs compétences exceptionnelles, et gravir les échelons jusqu’à obtenir des postes majeurs au sein de l’agence. Elles aideront notamment leur pays à dépasser l’URSS dans la course à la conquête spatiale en travaillant sur l’envoi en orbite de l’astronaute John Glenn. Ce film retrace leur formidable parcours, mis en difficulté par le racisme et la misogynie ambiants.

Non récompensé lors de la cérémonie des Oscars, Les figures de l’ombre joue sur un casting exceptionnel, qui nous permet de découvrir une histoire méconnue des Etats-Unis dans la lutte contre la ségrégation raciale dans les années 50. Intéressant historiquement, merveilleusement interprété, Théodore Melfi brasse des thèmes qui marchent au cinéma, sans pour autant offrir une réalisation remarquable.

https://youtu.be/h4aFS2t74oE

SHARE