Notre sélection des films à voir cette semaine du 7 septembre

0
207
Les films à voir cette semaine
© Mars Films

Pour cette semaine du 7 septembre, nous vous proposons notre sélection des films à voir, du drame historique au film de genre.

« Frantz », réalisé par François Ozon (Critique)

Nous sommes en 1919, en Allemagne. Anna a perdu son mari au front. Tous les jours, elle se rend sur sa tombe y poser des fleurs. Un jour, elle y retrouve un homme, Adrien, qui se recueille sur la tombe de son ami allemand. Une rencontre énigmatique qui va créer le trouble dans son entourage, mais également dans la ville toute entière.

Frantz est donc une oeuvre au sujet lourd, navigant entre le drame, le thriller et le film historique. François Ozon réussit une nouvelle jolie performance au casting de feu, montrant assez justement certains aspects de l’après-guerre aux spectateurs.

https://youtu.be/8g7HgkWTzyE

« Comancheria », réalisé par David MacKenzie (Critique)

Deux frères, l’un ancien détenu, l’autre père de famille divorcé (l’excellent Chris Pine) organisent un braquage de banque. A leurs trousses, deux Texas Rangers (Jeff Bridges exceptionnel) déterminés à les faire tomber.

David Mackenzie, réalisateur du très réussi Les Poings Contre les Murs, nous revient ici avec un film maitrisé de bout en bout : plans soigneusement léchés, décors du Texas profond sublimés et scénario puissant qui propose une critique acerbe du Texas – et surtout de la situation sociale de ses habitants. Tout est fait pour dénoncer en filigrane l’abandon de l’Etat ou encore le profit (injuste) des banques.

https://youtu.be/7OtZ58maAUw

« Voir du pays », réalisé par Delphine & Muriel Coulin (Critique)

Deux jeunes militaires Françaises, Marine et Aurore, reviennent tout juste d’Afghanistan. Avec leur section, elles vont passer 3 jours à Chypre dans un hôtel de standing très touristique pour participer à ce que l’armée appelle un « sas de décompression » : 3 jours pour exorciser la guerre. Pourtant, on n’expurge pas la violence comme on expurge les mots…

Voir du pays reste à voir pour son sujet puissant et ses beaux personnages principaux. Pourtant, le film aurait vraiment pu être plus réussi si les réalisatrices avaient fait du tissu cinématographique un vecteur humain et chaleureux, soutien nécessaire au traitement d’un sujet aussi lourd et puissant.

https://youtu.be/WackfKIMsKs

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here