Pour cette semaine du 2 novembre, nous vous proposons notre sélection des films à voir : du documentaire sur Hieronymus Bosch au biopic sur Louis XIV.

« La mort de Louis XIV », réalisé par Albert Serra


Août 1715. À son retour de promenade, Louis XIV ressent une vive douleur à la jambe. Les jours suivants, le Roi poursuit ses obligations mais ses nuits sont agitées, la fièvre le gagne. Il se nourrit peu et s’affaiblit de plus en plus. C’est le début de la lente agonie du plus grand roi de France, entouré de ses fidèles et de ses médecins.

La mort de Louis XIV, à travers un jeu de mise en abyme troublant, met en scène la mort du plus fameux monarque français. Le film est à la limite du visible. Non pas par la faute d’images chocs, ou de flots d’hémoglobine outranciers mais seulement par le sentiment de voyeurisme morbide que provoque la lecture de La mort de Louis XIV. La sensation déroutante de ne pas avoir le droit d’être là. En ce sens Albert Serra a réussi son pari ; celui de filmer la mort au plus près et d’offrir à la nouvelle vague, ainsi qu’à son interprète majeur (Jean-Pierre Léaud qui incarne Louis XIV), un sanctuaire digne de leurs noms.

https://youtu.be/H25NrOa1Jfs

« Le curieux monde de Hieronymus Bosch », réalisé par David Bickerstaff

La ville natale de Bosch aux Pays-Bas ne possède pas de tableaux du peintre et pourtant, pour la grande exposition « Visions of Genius » qui a eu lieu à l’anniversaire de sa mort en 2016, le musée Noordbrabants a réussi à réunir la presque totalité des tableaux et dessins de Bosch. C’est en 2008 que le directeur du musée a commencé sa tournée dans les plus grands musées d’Europe et Etats-Unis pour en persuader les directeurs de prêter au musée Noordbrabants leurs œuvres, en échange d’un travail d’analyse et de recherche sur les tableaux en prêt. Ainsi, Hieronymus Bosch. Visions of Genius a été l’exposition la plus ambitieuse dédiée au peintre hollandais. Ce film sera une plongée dans l’univers étrange et visionnaire de Hieronymus Bosch.

SHARE