« Les initiés », réalisé par John Trengove

Afrique du sud, montagnes du Cap Oriental. Comme tous les ans, Xolani, ouvrier solitaire, participe avec d’autres hommes de sa communauté aux cérémonies rituelles d’initiation d’une dizaine d’adolescents. L’un d’eux, venu de Johannesburg, découvre un secret précieusement gardé… Toute l’existence de Xolani menace alors de basculer.

Tissée comme un thriller psychologique, la réalisation de John Trengove prend toute son ampleur grâce à l’attente qu’elle crée autour d’une relation homosexuelle. Sous cette caméra profonde se dévoilent avec sensibilité les tabous d’une société sud-africaine pétrie d’intolérance.

« L’eveil de la permaculture », réalisé par Adrien Bellay

La permaculture laisse entrevoir une lueur d’espoir avec ses solutions écologiquement soutenables, économiquement viables et socialement équitables. Accessible à tous, elle peut être mise en oeuvre partout… Aujourd’hui, des hommes et des femmes se rencontrent et expérimentent cette alternative crédible. La transition “permacole” est en marche !

Un vent frais d’engagement, qui nous rappelle la bouffée de renouveau qu’avait pu initier le documentaire DemainL’éveil de la permaculture est, de la même façon, une belle initiation à cette méthode systémique qui s’inspire de l’écologie naturelle pour créer un rapport entre le monde et les hommes apaisé. Joyeux sans être moralisateur.

« Glory », réalisé par Kristina Grozeva & Petar Valchanov

Tsanko, un cantonnier d’une cinquantaine d’années, trouve des billets de banque sur la voie ferrée qu’il est chargé d’entretenir. Plutôt que de les garder, l’honnête homme préfère les rendre à l’Etat qui en signe de reconnaissance organise une cérémonie en son honneur et lui offre une montre… qui ne fonctionne pas. Tsanko n’a qu’une envie : récupérer la vieille montre de famille qu’on ne lui a pas rendue. Commence alors une lutte absurde avec le Ministère des Transports et son service de relations publiques mené par la redoutable Julia Staikova pour retrouver l’objet.

Dans le contexte politique qui est le nôtre, il est plaisant de pouvoir tourner la caméra vers d’autres pays. Avec Glory, Kristina Grozeva et Petar Valchanov passent à la mitrailleuse l’élite politique bulgare pour mieux diffuser ses tirs sur l’ensemble d’une société, qui semble avoir oublié collectivisme et pattes blanches au profit d’un individualisme malhonnête. Troublant de réalisme.

Restauration : « Ikarie XB1 », réalisé par Jindrich Polak

Pendant la seconde moitié du XXIIème siècle, à bord du vaisseau spatial Ikarie XB 1, un équipage se dirige vers la constellation Alpha du Centaure afin d’y trouver une nouvelle forme de vie extraterrestre. Si le voyage ne dure que 28 mois, 15 ans auront passé sur terre au moment où la mission parviendra à destination. Au cours de ce voyage, une quarantaine de scientifiques de tous pays apprennent à vivre ensemble et doivent faire face à quelques péripéties, telles que la rencontre avec un appareil spatial du XXème siècle, l’instabilité mentale d’un des passagers ou l’apparition de symptômes liés à une « étoile noire » radioactive.

Ikarie XB1 est un classique de la science-fiction. Notamment connu pour avoir inspiré le 2001 : l’Odyssée de l’espace de Kubrick, ce film de Jindrich Polak est aussi un petit bijou d’originalité. Réalisé en 1963, ses effets spéciaux vieillissants ne laissent pas oublier sa bande-son mystérieuse et la lenteur de son rythme qui pèse sur le spectateur comme un bout d’apesanteur…

en.pdf24.org    Send article as PDF