Tout début de carrière et 20 ans seulement. Cela n’empêche pas Seemone, nouvelle venue sur la scène musicale pop française, de retenir notre attention grâce à un timbre très mature, tout aussi surprenant qu’envoûtant.  

Avec sa voix mêlant graves et douceur, Seemone montre une grande maturité vocale, plutôt impressionnante pour une jeune femme de son âge. Pourtant, c’est aussi à travers ses performances qu’elle mérite d’être découverte. En effet, il émane de ses titres et reprises une grande fraîcheur malgré un répertoire très sage et plutôt rare dans la jeune scène musicale française actuelle.

Après avoir dévoilé un premier titre, « Que reste-t-il de nous« , Seemone livre cette fois le single « Nightbird« , plus pop et rythmé. Grâce à un clip qui rend hommage à la grande Pina Bausch, fondatrice la compagnie Tanztheater et figure du théâtre dansé, Seemone montre qu’elle a autant le sens de l’esthétique que du rythme. On y retrouve également un joli écho à sa personnalité musicale à travers les clair-obscurs : voix profonde sur visage d’ange. Dans ce nouveau single, Seemone mêle à nouveau sa candeur et ses nombreuses inspirations musicales (Nina Simone, Adèle, Amy Winehouse), trouvant sans peine sa propre voie.

En attendant la sortie de son EP, Seemone nous livre également de très belles reprises avec « Catch and release«  de Matt Simons, mais surtout « La Bonne étoile » de Matthieu Chedid, autre artiste qui inspire énormément la jeune femme. Avec ce petit bouquet musical très prometteur et malgré un long chemin à parcourir, Seemone prouve donc qu’elle est une artiste qu’il faut s’attendre à croiser en 2018, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

SHARE
Une oreille dans la musique, une main dans l'édition, un pied dans la culture.