Trouver chaussure à son pied n’est pas toujours chose facile, alors dénicher la robe pour aller avec la chaussure… C’est une mission délicate. Pour vous épauler dans vos recherches, nous avons sélectionné six ‘Maisons’ françaises de robes de mariée originales, poétiques et raffinées.

Ciao … mi amore

La Maison de couture Constance Fournier a un peu plus de 10 ans, elle voit le jour en 2006, sous le regard et la dextérité de Constance Fournier. L’enseigne devient très rapidement un grand nom des Maisons de couture. Et pour cause, elle propose un suivi très personnalisé aux femmes en quête de la robe parfaite. Les stylistes ont à cœur de proposer la création unique, c’est ainsi qu’elles travaillent ensuite le patron, les tissus, la dentelle… Pour les propositions 2018 direction le soleil et l’élégance, on perçoit dans les photos une note latine bien présente, de par les couleurs associées aux robes mais aussi et surtout, des formes délicates et uniques. Un décolleté souvent caché par de la dentelle, le dos est quant à lui exposé. Alors, les accessoires colorés oserez-vous ?

http://www.constancefournier.com

Un savoir-faire traditionnel

LoraFolk, c’est l’union professionnelle de Laura et Quentin, ensemble ils imaginent les collections une à une. Leur credo est l’authenticité, donner la sensation aux fiancées d’être uniques le jour J. C’est à travers des robes fluides et structurées que le couple cherche à sublimer la silhouette de la mariée. L’élégance est un point primordial lorsque l’on découvre la collection 2018 de LoraFolk. Les robes sont confectionnées dans leur atelier parisien, les broderies et le travail sur le tissu sont minutieux, l’attachement au savoir-faire artisanal est très prégnant chez la marque. Transparence, jupe évasée, dos nu léger et délicat, féminité et allure baroudeuse… L’inspiration des années folles est aussi suggérée. Un travail  romantique qui donne envie d’essayer toutes les créations.

http://lorafolk.com

De la haute couture pour se marier ?

Sidonie Floret, styliste, et Sarah Abid, femme d’affaire, unissent leurs goûts décalés de la mode au profit de la création de robes de mariée. Une union heureuse puisque depuis sa création en 2015, Maison Floret n’a de cesse d’éblouir les jeunes femmes. Leurs créations sont graphiques, décontractées tout en gardant cette touche féminine à la française. La technique et le choix des matières sont essentiels à l’élégance des créations. Tulle plumetis rebrodée de Calais, ceintures de velours, décolletés, crêpe et mikado de soie plongent les fiancées dans l’univers des grands couturiers des années 50 à 60. La collection 2018 renouvelle encore une fois les codes, et propose des formes subtiles, surprenantes et épurées. Des robes qui, on l’espère, vous iront comme un gant.

http://maisonfloret.com/

La désinvolture à la française

La maison de couture Laure de Sagazan envoûte les jeunes fiancées depuis maintenant 7 ans. A sa tête, la parieuse Laure, curieuse et passionnée, elle découvre l’univers du mariage par hasard au détour de brocantes. L’enseigne de robes de mariée propose des allures à la fois sobres et désinvoltes, empruntées au travail de brodeurs, dentelliers et tisseurs français. Pour cette saison 2018, la dentelle reste la grande star des créations, au niveau du décolleté, de la ceinture, ou encore des épaules, elle est partout. Les robes sont fluides et s’adaptent à toutes les silhouettes, l’esprit bohème est toujours de mise, et magnifie le corps des femmes. Robe, costard ou bien assortiment jupe et haut, mesdemoiselles (plus pour longtemps) régalez-vous.

https://www.lauredesagazan.fr

 

Influences urbaines et romantiques

Mademoiselle De Guise est créée en 2013 par la jeune créatrice Chloé Jaouën. A l’instar de ses collègues, la styliste est arrivée par hasard dans l’univers des mariées, une rencontre, une amitié, et la voilà lancée dans cette belle aventure. Spécialisée d’abord dans le sur-mesure, Mademoiselle De Guise lance en septembre 2017 sa quatrième collection conçue et fabriquée en France.

L’univers féminin, graphique et élégant revêt la mariée d’une note de joyeuse impertinence. La collection 2018 présente neuf robes fluides et épurées réunissant crêpe, tulle, jeux de transparence et de superposition. Des créations influencées par le milieu de la danse contemporaine à la fois urbaine et romantique. Des robes qui permettront sans aucun doute aux mariées de virevolter toute une soirée.

https://www.mademoiselledeguise.com/

 

Vingt-six petites notes de musique

Donatelle Godart est le fruit de la créatrice du même prénom. Après l’élaboration de sa propre robe blanche, la jeune femme se laisse aller à l’univers romantique. Elle propose des créations avant-gardistes, sans code ni barrière, où l’élégance courtise l’irrévérence. Dans sa quatrième collection, la légèreté des robes est mise en évidence, les manches longueurs coudes, les dos carrés, les jupes au volume avantageux, tout cela associé à une variété de tissus, tels que du radzimir, plumetis doré… Les voiles sont aussi des pièces importantes puisqu’ils participent à sublimer la marier le jour J. Sensuelles et sophistiquées, c’est ainsi que sont imaginées les futures étoiles d’un jour par Donatelle. Vingt-six pièces composent la collection 2018 aux noms issus des airs de Debussy, ce qui vous assure, sans aucun doute, une note de modernité.

http://donatellegodart.fr

SHARE