Ce week end, le 25 et 26 septembre, à Orléans, avec sa riche programmation, le festival « Réinventer son Monde » fait la part belle aux questions écoféministes. Une manière d’envisager ces questions contemporaines primordiales encore trop marginalisées.

Les objectifs de ces deux jours, selon le collectif informel mixte composé de membres âgés de 15 à 50 ans qui l’a imaginé, sont, d’après leurs dires, de « valoriser des initiatives et des actrices qui œuvrent dans les luttes féministes et écologistes, de mettre à jour les influences de ces luttes dans la création contemporaine actuelle, de créer un espace inclusif de rencontres, de découvertes et d’émerveillement, de propager des valeurs et des pratiques afin de s’outiller pour le monde de demain et, bien sûr, de faire rêver et réfléchir ».

L’écoféminisme est un mouvement né aux Etats-Unis, dans les années 1970. Tout à commencer, lorsque des femmes ont déployé des moyens d’actions pour protester contre le nucléaire. Selon le collectif, « le mouvement s’est étendu avec le temps et dans l’espace, au fil d’actions non violentes et artistiques convergeant en substance vers l’abolition des mécanismes de domination que sont le capitalisme et le patriarcat ».

Ateliers, performances, tables rondes

Au programme de ces deux jours, on retrouve des tables rondes, des performances, des concerts, des expositions, des ateliers… A 11h, ce samedi on pourra profiter d’une discussion autour du thème « Féminisme, écologie, technologie : quels imaginaires pour le monde de demain ? » Le lendemain, à 18h une conférence sera aussi organisée avec Tatiana Chartrain à 18h, « Balance ton climat ».

Tout au long du week-end, on pourra découvrir aussi la projection d’oeuvres vidéos de  Justime Betems, Marina Chao, Tim Faraus, Porn Process : Faustine Lust Smiatek, Porn Process : Lou, Lara Well et un projet collectif porté par Bénédicte Meillon ou encore déambuler au sein de l’exposition réalisé par  Annlor Codina et Diane Trouillet, durant leur résidence à La Labomedia.

Samedi 25 octobre 2021

  • 10h ◗ Ouverture des portes
  • 11h – 13h ◗ Discussion :
    Féminisme, écologie, technologie :
    quels imaginaires pour le monde de demain ?
    Avec : Jules Falquet, Léna Balaud et Laure Bouscasse
  • 14h – 18h ◗ Ateliers* [nombre de places limité]
  • 18h30 ◗ Performance déambulatoire :
    Wikifémia : Révisions, collectif Roberte la Rousse
  • 20h ◗ Concert : Mesce-Basse
  • 22h ◗ Performance audio-visuelle :
    Basse Valeur Environnementale, collectif Restauration Sur Place
  • 23h-01h ◗ Scène ouverte aux Djs ♀ et vjing participatif
    [sur inscription, créneaux de 15 à 30min, apportez votre matos !]

Dimanche 26 octobre 2021

  • 10h ◗ Ouverture des portes
  • 11h – 13h ◗ Rencontre
    avec les artistes Diane Trouillet et Annlor Codina
  • 11h – 13h ◗ Balade botanique [nombre de places limité] en vue de la préparation de teintures
    avec Ségolène Garnier
  • 14h – 18h ◗ Ateliers* [nombre de places limité]
  • 18h ◗ Conférence gesticulée :
    #balancetonclimat, Tatiana Chartrain
  • 20h ◗ Projection suivi d’une discussion :
    Ni les Femmes, Ni la Terre ! documentaire de Marine Allard, Lucie Assemat et Coline Dhaussy, 2018
  • 22h ◗ Clôture du festival

Programme détaillé à retrouver ici.
Et quelques ressources .


Festival des luttes écologistes et féministes
Samedi 25 et dimanche 26 septembre 2021
108 rue de Bourgogne, Orléans
Entrée à prix libre

Événement intégralement accessible aux PMR
Contact : reinventer-son-monde@riseup.net