Réda Seddiki est à l’affiche du théâtre du Lucernaire à Paris jusqu’au 30 décembre 2018 avec son seul en scène intitulé Deux mètres de liberté. Un spectacle finement écrit, où l’humoriste nous transporte en Algérie. 

Dans cet écrin intimiste qu’est le théâtre du Lucernaire à Paris, s’avance un grand jeune homme dégingandé, l’air sérieux dans son costume, aussitôt trahi par ses chaussettes à pois colorés. Il rappelle d’emblée aux spectateurs qu’ils sont bien là pour rire et, si possible, au bon moment. Commence alors un seul en scène d’1h10, où Réda Seddiki nous invite à le rejoindre dans sa ville natale de Tlemcen, en Algérie.

Réda Seddiki – (c) Philippe Toledano

Une écriture soignée

Avec intelligence et finesse, Réda Seddiki détricote les clichés sur le Maghreb et ses humoristes pour mieux nous faire rire et réfléchir. Venu en France à 17 ans pour étudier les mathématiques et l’informatique, Réda Seddiki nous démontre en bon scientifique que l’humour transcende les frontières, que la différence est une richesse et que le monde devrait pouvoir être parcouru en toute liberté.

Deux mètres de liberté, c’est d’ailleurs le titre de ce spectacle plutôt classique dans sa forme et sa mise en scène, mais qui relève d’un talent rare d’écriture. Une écriture capable de convoquer Saint-Exupéry : « Si tu diffères de moi, loin de me léser tu m’augmentes » ou de faire des parallèles audacieux entre Macron et Mahomet, ou la polygamie et le capitalisme… Toujours drôles, rarement gratuites, les punchlines de Réda Seddiki font mouche, et si le texte est soigné, le comédien ne rechigne pas non plus à improviser, avec talent, des traits d’esprit au fil de ses interactions avec le public.

Réda Seddiki – (c) Philippe Toledano

Un vrai talent d’acteur

Politique, gastronomie, histoire, amitié, amour, famille, religion… Autant de thèmes qu’aborde Réda Seddiki dans ce stand-up original et bien construit, en deux parties. Mais si la matière grise est bien présente, elle y côtoie aussi l’absurde et le comique de geste, les mimiques et les imitations du papy algérien ou du bobo parisien. Une palette complète qui semble fonctionner à merveille à entendre les rires dans la salle, comble en ce samedi soir.

Dépêchez-vous d’aller applaudir Réda Seddiki dans ce lieu intime et privilégié qu’est le théâtre du Lucernaire car cela ne devrait pas durer… Les critiques ont déjà salué la performance de ce jeune comédien promis à un bel avenir en lui attribuant le Prix Raymond Devos et le prix à l’écriture SACD 2017. Talent à suivre ! On vous aura prévenus…

Réda Seddiki, Deux mètres de liberté, jusqu’au 30 décembre 2018, les dimanches à 19h.
Le Lucernaire, 53 rue Notre-Dame des Champs, 75006 Paris.
Tarifs : 26€ / 11€ pour les moins de 26 ans.

SHARE
Journaliste, curieuse et amoureuse des mots, j'aime partager mes découvertes musicales et artistiques sur la toile.