Après un constat selon lequel les filles n’étaient que trop peu représentées dans la communauté électro, l’histoire de RA+RE prend racine. En 2014, bien décidées à rendre les femmes moins rares, les trois fondatrices Clara Rohmer, Jessie Dib et Claire Abitbol créaient alors un label, RA+RE Records, qui a pour but de promouvoir des artistes electro féminins et de développer leur carrière à l’international.

Depuis un an et demi, RA+RE se fait une place dans le milieu du prêt-à-porter. L’idée de cette marque ? Proposer aux femmes fans d’electro et aux habituées des festivals, des vêtements qui conviennent à leur train de vie, des pièces stylées, sexy et confortables à porter avec des boots ou des sneakers pour pouvoir danser jusqu’au petit matin dans des vêtements dans lesquels elles se sentent bien.

Cette collection Printemps-Eté se divise en plusieurs styles. Le premier style se veut doux et léger, pour les soirées plus fraiches avec des inspirations fleuries et fruitées. On retrouve un imprimé « avocat » sur la jolie robe dos-nu Marite & la chemise Andrea. On marche pieds nus sur la plage dans le pantalon Vicky fait en jacquard noir aux motifs fleuris que l’on noue comme un pantalon japonais. Un deuxième style, pop un peu retro fait son apparition avec les jeans baggy Dana sur lesquels sont apposés un mini patch vinyle, le petit crop top dos-nu tout en sequins multicolores Inga, les pantalons Sonja en noir et en lila à assortir avec la chemise Andrea, tous deux ornés de boutons glitter. C’est un véritable retour dans les années 90 remis au goût du jour.

Tons pastels et imprimés fleuris sont de rigueur pour ces nouveaux looks 100% Made in France dans lesquels les RA+RE Girls pourront se retrouver cet été. Les prix varient sur une fourchette de 20 à 350€ selon les pièces.

Désormais disponible sur leur e-shop RA-RE.

SHARE
Rédactrice Actualité Mode