Porté par la photographe Nora Hegedüs, le projet « The Doll House » a pour but de nous interroger sur la condition féminine. À travers un travail photographique basé sur une maison de poupée, l’artiste présente une initiative intrigante et engagée en accord avec son temps. 

Engagée pour la cause féministe, Nora Hegedüs a eu l’idée de créer un projet du nom de « The Doll House » après avoir récupéré une maison de poupée artisanale à l’abandon. L’idée de l’artiste est simple : intégrer dans un décor enfantin reconstitué, un modèle humain porté par Astrid Pillette à la place d’une poupée inanimée. Elle photographie alors la scène pour nous faire réfléchir sur l’image renvoyée par cette situation dans ce décor stéréotypé. « Inspirée par des injonctions du genre « Sois belle », « Sois une bonne mère » ou « Sois une bonne amante » dont le caractère souvent contradictoire renforce encore l’aspect oppressant, les images mettent en lumière les conséquences tragiques que peuvent avoir ces pressions », nous explique alors Nora Hegedüs.

© Nora Hegedüs

L’art au service d’un engagement

C’est après avoir entrepris des études en Design d’espace avec des cours de scénographie que Nora Hegedüs s’est orientée vers la photographie. Intéressée par la mise en scène et le set design, la jeune artiste pratique d’abord « le reportage social » ou elle découvre le travail en studio à l’école Louis-Lumière qui lui permet « de mieux déconstruire la réalité ». À la suite d’un mémoire intitulé « Sensibiliser au viol par l’image – Comment sensibiliser le public aux faits de viol et comment inciter les victimes à agir en justice ? », elle consacre alors une part importante de son travail artistique à des sujets sociétaux, et en particulier à la place des femmes.

Avec un ton décalé mais non moins réaliste, le projet « The Doll House » propose une image de poupée nouvelle génération s’émancipant des spectres sociaux du siècle passé. Nora Hegedüs prolonge ainsi en 2018 la prise de conscience générale sur la condition des femmes entrepris en fin d’année 2017.

 

© Nora Hegedüs
© Nora Hegedüs
© Nora Hegedüs
© Nora Hegedüs
© Nora Hegedüs
© Nora Hegedüs
© Nora Hegedüs
© Nora Hegedüs
© Nora Hegedüs

Conception, réalisation, photographie et postproduction : Nora Hegedüs
Modèle : Astrid Pillette
Maquillage et coiffure : Ève Dureau
Assistant prise de vue : Alexandre Arazaki
Vêtements : Vintage by Ramin
Lieu : Studio Five Monkeys
Réalisé avec le soutien de Pain d’épices (spécialiste français de la miniature pour maison de poupée)

Retrouvez l’ensemble des projets de Nora Hegedus sur son site internet en cliquant ici

SHARE
Culture & Société