La « Escuela Sustentable » de Jaureguiberry en Uruguay, est une école durable et auto construite avec des matériaux recyclables. L’établissement place également l’écologie en premier plan avec son programme scolaire. Une alternative d’un genre nouveau en Amérique latine.

Après la Nature House Uppgrenna, la première maison autosuffisante scandinave, on vous parle d’une itiniative sud américaine. À Jaureguiberry, un village de 500 habitants situé à 80 kilomètres à l’est de Montevideo, une nouvelle école baptisée « Escuela Sustentable » (École durable) a été récemment bâtie en Uruguay.

Un bâtiment recyclable et écologique

La construction de l’école de 270 mètres carrés, a débuté le 1 février dernier et a duré sept semaines. Le projet était porté par l’ONG TAGME et les plans du bâtiment ont été dessinés par Michael Reynold, un architecte américain connu pour son utilisation de la technique de Biotecture dans le domaine du Earthship. Le bâtiment a donc été construit avec des matériaux recyclables tels que du carton, des bouteilles, des canettes d’aluminium et des pneus.

« L’école sera reliée par des systèmes d’alimentation en eau et en électricité, mais ne les utilisera pas car elle aura de l’énergie solaire et de l’eau de pluie stockée dans des réservoir », avait expliqué Juan Pablo Méndez, responsable de la communication du projet, au journal La Republica. Les panneaux photovoltaïques disposés sur les toits et les systèmes de récupération de l’eau de pluie et de filtration permettent d’alimenter en énergie et en eau les sanitaires et la cuisine, ainsi que de subvenir aux besoins d’irrigation du potager.

Un programme scolaire novateur sur les questions d’écologie

Aussi, le programme scolaire des élèves comprend des chapitres qui insistent sur les enjeux écologiques actuels et à venir. L’école de 270 mètres carrés accueillera chaque année 100 enfants dans l’enseignement primaire public, qui garderont un lien direct avec la nature et l’environnement. L’école se veut pédagogue avec la technologie et l’innovation d’un mode de vie durable. Le potager biologique sert aux besoins de la cantine en fruits et légumes, et a une portée pédagogique : l’enseignement du jardinage aux enfants.

Si des constructions semblables ont vu le jour dans les déserts et à Ushuaia, en Argentine, on espère que l’initiative, modèle de vie durable pour les jeunes générations s’étendra sur tous les continents.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here