D’ici 2020, la mairie de Paris a décidé de réhabiliter plusieurs de ses grandes places. Alors que le précédent maire de Paris, Bertrand Delanoë, ne s’était attaqué qu’à la rénovation de la place de la République, Anne Hidalgo a choisi pour sa part de rénover pas moins de 7 grandes places parisiennes emblématiques, avec l’intention de réduire la surface dévolue aux voitures, pour la rendre accessible aux piétons et aux cyclistes

« Aujourd’hui les automobiles représentent 7 % des déplacements, mais 77% de l’occupation publique« . Voilà le constat dressé par Jean Louis Missika, adjoint chargé de l’urbanisme, de l’architecture et des projets du grand Paris. C’est ainsi qu’Anne Hidalgo, actuelle maire de Paris, a voulu une refondation pour les places  de la Bastille, de la Nation, du Panthéon,  d’Italie, de la Madeleine,  Gambetta, et enfin de la place des fêtes, permettant de faire gagner près de 50% d’espace pour la promenade. Un réaménagement qui a pour mot d’ordre la sobriété. En effet, pour y arriver, les travaux ne coûteront que 30 millions d’euros, ce qui est peu à côté des 24 millions qu’a coûté la place de la République à elle seule lors de sa rénovation. La mairie précise que la circulation des voitures ne sera pas affectée par l’aménagement piéton des 7 grandes places parisiennes. Le soir de son investiture, Anne Hidalgo déclarait : « nous relèverons le défi écologique en redonnant à la nature toute sa place« . Rendez-vous est pris en 2020, pour un premier bilan.

Hidalgo

Place de la Bastille (4e, 11e, 12e)
Place de la Bastille (4e, 11e, 12e)
Place d'Italie (13e)
Place d’Italie (13e)
Places des Fêtes (19e)
Places des Fêtes (19e)
Place de la Madeleine (8e)
Place de la Madeleine (8e)
Place de la Nation ( 11e, 12e)
Place de la Nation ( 11e, 12e)
Place du Panthéon (5e)
Place du Panthéon (5e)

Rouge : zones de rencontre (circulation à 20 km/h)

Jaune : agrandissement des espaces piétons
Bleu : aires piétonnes (autorisées seulement aux bus et taxis)
Mauve : espaces à transformer (usages temporaires, artistiques, ludiques…) avec du mobilier urbain
Vert : Zones de rencontres ou aires piétonnes

SHARE
Culture & Société