Pour cette nouvelle interprétation, Sisley a invité l’artiste contemporaine Vanessa Beecroft pour conceptualiser la campagne de sa nouvelle collection Printemps Été 2017. La campagne affiche une approche géométrique et esthétique, où le corps humain est un élément essentiel.

Les talents de Beecroft se déclinent depuis plus de vingt ans de la performance à la peinture, en passant par la photographie et la sculpture. Ses œuvres, mondialement reconnues, ont été exposées au sein des institutions artistiques les plus célèbres, comme le musée Guggenheim de New York, la National Gallery de Londres et la Biennale de Venise. Les femmes sont depuis toujours le sujet de recherche préféré de l’artiste. Née en Italie et vivant désormais à Los Angeles, elle cite également les images des mannequins publiées dans Vogue Italia comme toute première source d’inspiration pour ses œuvres d’art.

« Mes premières œuvres se situaient entre la connaissance que j’avais de la peinture, les femmes que je rencontrais dans la rue, et les images et les photographies iconiques publiées dans Vogue Italia. C’est là que j’ai commencé à me servir de la mode mais aussi à la contredire, en en démystifiant certains aspects et en en mettant d’autres en valeur ».

« La raison pour laquelle j’ai récemment décidé de travailler sur certains projets du monde de la mode est que je suis convaincue que je peux aller au-delà de cette mode et créer une image qui fasse référence à la géométrie, à la peinture, aux couleurs », explique l’artiste.

« J’ai eu envie de relever ce défi, car il s’agit d’un monde totalement différent de celui dans lequel je travaille habituellement. Il s’agissait donc aussi d’une forme de recherche ».

Sisley présente des hommes et des femmes aux styles mixtes, appartenant à des ethnies diverses, unis au sein d’une formation solide et indivisible. Chacune des six images de la campagne présente trente-cinq mannequins, disposés sous forme de rectangle et de manière telle à former trois différents arrangements chromatiques. Une technique type présente dans diverses œuvres de Beecroft, qui confirme sa fascination pour la formation de groupes et d’ensembles.

La collaboration avec une artiste de renommée internationale témoigne de la volonté de Sisley d’expérimenter, d’aller au-delà de toute limite, d’explorer de nouveaux territoires inaccessibles. Motivée par cette conviction, Beecroft a accepté l’invitation de Sisley.

« Serais-je capable d’atteindre une unité entre homme et femme, blanc et noir, couleurs multiples, ordre et confusion ? La réponse est oui ».

Rendez-vous très prochainement pour découvrir la nouvelle collection Sisley printemps-été 2017.

SHARE
Rédactrice Actualité Mode