En partenariat avec la célèbre application Instagram, l’Unicef présente, à l’occasion de la Journée mondiale contre l’esclavage des enfants, sa nouvelle campagne « No Price On Kids ».

À l’occasion de la Journée internationale contre l’esclavage des enfants, l’Unicef lance, en partenariat avec l’agence Brand Station, la campagne « No Price On Kids » : une initiative visant à nous faire ouvrir les yeux sur le sort de millions d’enfants esclaves dans le monde. Cette année, les Fonds des Nations unies pour l’enfance évoquaient le chiffre de 150 millions de jeunes individus contraints de travailler dès le plus jeune âge. Pour sensibiliser le grand public, l’Unicef a cette année fait appel à Instagram en utilisant la nouvelle fonctionnalité Shopping de la célèbre application de photos.

« No Price On Kids » : le droit à l’enfance

Créé en décembre 1946, l’Unicef (Fonds des Nations unies pour l’enfant rattachés à l’ONU) a pour but d’améliorer les conditions de vie des enfants à travers le monde. 

 

SHARE
Culture & Société