Après le succès de son single Somebody Special en 2018, la jeune auteure-compositrice écossaise Nina Nesbitt dévoile enfin son album The Sun will come up, The Seasons will change, aux sonorités pop, charmantes et légères.

La voix de Nina Nesbitt a retenti pour la première fois dans nos oreilles il y a un an. La chanson Somebody Special avait sonné comme une bulle de douceur au milieu d’une playlist de titres aléatoires, un moment suspendu, où l’on se raccrochait à ces simples mots balancés sur un refrain aérien et efficace : « You got me thinking maybe, I got potential / To be somebody, to be somebody / to be somebody special ». 

Quelqu’un de spécial, Nina Nesbitt l’est devenue pour nous ce jour-là, alors qu’elle aurait pu se perdre dans les centaines de morceaux pop qui abreuvent nos plateformes de streaming chaque semaine. A croire que nous n’étions pas les seuls : le titre a dépassé les 30 millions de streams sur Spotify. Un an plus tard, la jeune écossaise nous livre donc un nouvel album, The sun will come up, the seasons will change, qui comporte treize titres résolument pop, dans la lignée de Somebody Special.

À son compatriote Ed Sheeran, avec qui elle a beaucoup tourné à l’époque de son premier EP vers 2011, Nina empreinte des accords, des mélodies, un phrasé rapide aussi, en particulier sur Colder. Le reste du temps, sa voix s’épanouit avec grâce et légèreté sur des mélodies langoureuses, rappelant parfois les envolées de Rihanna, Lolo Zouaï ou Charlotte Lawrence.

Sans être original, excentrique, exceptionnel ou extraordinaire, ce nouvel album nous touche et nous plait parce qu’il est pétri de charme et de sincérité, en particulier les titres Things I Say When You Sleep et The Moments I’m Missing qui nous plonge dans les souvenirs d’enfance et d’adolescence de la chanteuse. On retrouve dans Loyal To Me et Love Letter des sonorités RnB qui nous ramènent à l’âge d’or de TLC, des Destiny’s Child ou de Christina Aguilera… Mais l’on reste plus circonspects à l’écoute de Last December, si joli mais si proche du Back to December de Taylor Swift… Et si ce nouvel album, si agréable soit-il, ne manquait pas encore d’un soupçon d’audace pour vraiment se démarquer ? C’est ce que l’on souhaite à Nina Nesbitt pour son prochain opus, même si celui-ci ravira nos oreilles encore longtemps.

Nina Nesbitt, album The Sun will come up, The Seasons will change, disponible depuis le 1er février 2019.
Page FB / Site officiel