Cette année, la rédac d’Untitled Magazine a décidé de vous faire part de ses films coups de coeur du Nikon Film Festival 2019. Voici donc « Je suis un peu de sucre », une romance un brin comique en 140 secondes, qui a de quoi vous surprendre !

Après le succès de la dernière édition qui a rassemblé plus de 1 300 créations, le Nikon Film Festival est de retour en 2019 avec une 9ème édition sur le thème du partage. Après « Je suis la charge » de Margaux Heller et « Je suis qu’un enfant » de Joséphine Pons, voici donc notre troisième coup de cœur : « Je suis un peu de sucre ».

Difficile de parler de ce brillant court-métrage de 140 secondes sans en révéler la chute… Disons simplement qu’un homme et une femme se retrouvent dans un café parisien. Une scène à priori banale, mais dans laquelle un certain malaise s’installe, sans que l’on sache vraiment pourquoi… Le travail sur l’image et l’incongruité du dialogue font de ce court-métrage une petite pépite à regarder plusieurs fois. Son charme repose également sur l’interprétation, subtile et sensible, des deux comédiens : Adrien Melin – aux faux-airs de Lambert Wilson – et  Roxane Bret, magnétique et solaire. 

Le film est une co-réalisation signée Emilie Fretay et Carl Demaille, qui ont choisi d’accompagner leur oeuvre de ce petit message : « Tout partager. Telle était notre devise pour la co-réalisation de notre premier Nikon. On a alors partagé l’écriture du scénario, les rôles sur le plateau, les touches du clavier devant la station de montage. … Pour un seul nom de réalisateur sous le titre du film. Et là. Ce fut la guerre. »

Je suis un peu de sucre – capture d’écran

En espérant que l’année prochaine les co-réalisateurs puissent signer de leurs deux noms leurs court-métrages, nous sommes heureux de partager avec vous cette création coup de coeur, visible via ce lien:

Je suis un peu de sucre

Un film d’Emilie Fretay et Carl Demaille
Avec Roxane Bret et Adrien Melin – Et Steve Chauvry dans le rôle du serveur.
Image : Simon Feray, assisté de Maell Feray
Son : Thibault Alunni, Hugo Durand, Matthieu Fraticelli
Musique originale : Jeanne-Peri Foucault
Décoration : Manon Renault
Maquillage : Rebecca Mignot
Ce film a été tourné chez Popote et Papote – Paris 13e

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here