Le photographe américain Ken Heyman a retrouvé chez lui une boîte contenant une ancienne série de photographies intitulées « Mères ». Les photographies datant de 50 ans présentent des portraits de mères du monde entier pleines de tendresse.

Ken Heyman, photographe néé à New-York en 1930 avait tiré les images de mères du monde entier pour un livre co-rédigé avec l’anthropologue Margaret Mead, son ancien professeur avec qui il s’est lié d’amitié et a travaillé pendant plus de 20 ans. De leur collaboration, on retient la série Family parue en 1965 (prix Pulitzer) et World enough : Rethinking the future publiée en 1975.

Ken Heyman a été maintes fois récompensé pour son travail. Il a notamment reçu « The World Understanding award », réputé pour être l’un des prix les plus prestigieux en photographie. Il est attribué « pour honorer le photographe dont le travail a le plus contribué à une meilleure compréhension entre les peuples du monde. ».

On note à travers cette série photo, l’œil du photographe mais aussi l’influence de l’anthropologue à travers la documentation et les différentes ethnies représentées. Ces anciennes photographies de mères sont touchantes de par leur sincérité.

DIAPORAMA

Ken Heyman
© Ken Heyman
Ken Heyman
© Ken Heyman
Ken Heyman
© Ken Heyman
Ken Heyman
© Ken Heyman
Ken Heyman
© Ken Heyman
Ken Heyman
© Ken Heyman
Ken Heyman
© Ken Heyman
Ken Heyman
© Ken Heyman
Ken Heyman
© Ken Heyman
Ken Heyman
© Ken Heyman
Ken Heyman
© Ken Heyman
Ken Heyman
© Ken Heyman

Vous pouvez suivre son travail sur son site Internet et sur sa page Facebook.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here