La jeune franco-suisse-éthiopienne Melissa Bon, révèle à 24 ans son premier EP, Away. Un disque hypnotique et envoûtant où les sonorités jazz se mêlent à l’électro, dans un voyage introspectif sobre et élégant. 

Melissa Bon. Certains l’auront peut-être croisée dans The Voice il y a quelques années, d’autres la découvriront avec ce premier EP, Away, composé de quatre titres purs et élégants, à l’image du premier single, Blank. Jeune franco-suisse et éthiopienne de 24 ans, Melissa Bon s’est cherchée longtemps avant de trouver son identité musicale et de l’assumer. Sa voix, à l’image de celle de Sade ou Des’ree, est déjà la promesse d’une tonalité soul à la fois forte et fragile, où le mensonge n’est pas permis.

Après de nombreuses scènes dans son adolescence passées à chanter les titres d’Adele ou de Melody Gardot, Melissa Bon a toisé le monde du showbiz avec crainte et envie, et s’est finalement envolée pour New York. A son retour, dans l’avion, deux chansons sont nées : Blank et Away. La première est un single déroutant, qui prend son temps pour nous introduire dans l’univers si particulier qu’a fini par se construire Melissa Bon. La mélodie s’étend, se prélasse, s’allonge…l’arrangement subtil et recherché sonne juste, vrai, tout comme cette voix gracieuse, qui nous envoûte en douceur. La magie opère après, lorsque sans prévenir, des lignes mélodiques ressurgissent dans votre esprit. Melissa Bon se fait alors ensorceleuse, conteuse d’histoires intimes qui nous touchent parce qu’on les sent sincères et nécessaires. Il y a chez elle comme une urgence de la douceur. Ces morceaux introspectifs, sobres et magiques, sont le reflet d’une âme timide qui s’ouvre pour la première fois. Et ce qu’on y entend est beau. Coup de coeur de ce disque, le morceau One est d’une intensité émotionnelle rare et sublime, magnifiquement arrangé.

(c) Elina Tran

 Trois questions à Melissa Bon

Melissa, sur ton EP chaque morceau a pour titre un mot seulement (Blank, Away, Nomad, One), était-ce voulu ? Comment nait l’idée d’une chanson ? 

Melissa Bon : Disons que j’aime l’idée de rester sobre sur le choix du titre. Je fais le choix de reprendre le mot qui drive la chanson, le gimmick qui indique l’atmosphère du morceau.
Je commence toujours par le texte car l’inspiration me vient d’abord par les mots. J’écris de manière thérapeutique, comme dans un journal intime. J’avais donc rarement une structure de « chanson » quand j’écrivais, je voulais surtout mettre sur papier tout ce que j’avais sur le coeur. Ensuite soit j’ai une mélodie en tête et je l’adapte à un texte, soit je pianote et trouve la mélodie. Ce qu’il faut savoir c’est que je pars toujours du texte, pour la suite ça varie.

Tu es franco-suisse d’origine éthiopienne, est-ce que ces origines diverses transparaissent dans ta musique ? 

Je ne pense pas que mon métissage se ressente dans ma musique. J’ai peu écouté de musiques éthiopiennes ou de la chanson française en grandissant. En revanche c’est un travail que j’aimerais faire rapidement. 

Quel moment préfères-tu dans la vie d’artiste musical (écriture, studio, tournage, scène…) et pourquoi ? 

Je n’arrive pas à faire un choix, ce sont vraiment deux dynamiques très différentes. L’écriture, surtout pour mon type d’écriture, était une exploration intérieure, une recherche, une remise en question. Je me voyais mûrir pendant cette période, c’est une sensation très puissante. Pour ce qui est du studio, j’adorais le rythme et la régularité de cette periode. Me réveiller le matin, marcher jusqu’au Studio Des Variétés pour retrouver Jean-Paul Gonnod et Manu Larrouy, travailler de longues heures, synchroniser nos energies, partager des moments forts. Je me réconcilie gentiment avec la scène, qui m’a souvent effrayé, parce qu’aujourd’hui je suis entourée de deux musiciens hyper talentueux Alexandre Saada et Arnaud Girard, qui me donnent énormément de force et d’amour.

Melissa Bon, EP Away disponible depuis le 15 juin 2018.
PAGE FB
SHARE
Journaliste, curieuse et amoureuse des mots, j'aime partager mes découvertes musicales et artistiques sur la toile.