Matthieu Chedid est venu bercer les photos du grand Martin Parr de sons éclectiques. Une exposition hybride, visuelle et sonore à la Cité de la musique, du 04 octobre au 29 janvier.

L’exposition MMM, c’est la rencontre de deux monstres de talents. D’un côté, Martin Paar. Pilier de la photographie documentaire contemporaine, multi-récompensé, britannique qui a révolutionné l’approche du monde par son ironie et sa dérision. De l’autre, Matthieu Chedid, alias M, virtuose musical, compositeur hors-pair, géant de la chanson française. Deux hommes, deux univers, deux personnalités atypiques pour une exposition pas banale.

Visite à thèmes de l’univers paarien

Pendant une petite heure, vous déambulerez parmi 500 clichés, sur 9 pistes sonores. Le principe est de créer un univers particulier à chaque groupe de photos, rassemblées par thèmes, afin de provoquer 9 émotions différentes chez le spectateur. Ainsi, le Zheng – instrument chinois – symbolise la pauvreté et la modestie, alors que la guitare électrique exprime, selon M, le côté rock du photographe. Des percussions au synthé en passant par la basse, le fond musical vous permet de mieux comprendre les attentions de Martin Paar devant des clichés parfois un peu déroutants. Les photos choisies font d’ailleurs de lui autant un reporter qu’un photographe artistique : nous voyageons à travers des scènes de foule ou de (très) gros plans (moustaches, pieds ou même nuques), de l’Asie à Paris, de la ville à la campagne. Les photos retracent tout le parcours du photographe, des premier clichés en noir et blanc à ceux de ses derniers voyages, aux couleurs éclatantes. Matthieu Chedid n’hésite pas, d’ailleurs, à qualifier Martin de « Mister Been ». Pour lui, il pourrait se mettre en scène dans chacun de ses clichés. On note tout de même la forte présence de la plage dans les photographies, rappelant l’amour de Martin pour le loisir en tant que thème.

https://www.youtube.com/watch?v=S6FWHQQtgxw

Conversations entre deux M

Vous trouverez, après vous être laissé bercer au son de la basse, des casques. Un petit repos pour les yeux, et surtout l’occasion de mieux comprendre comment les deux virtuoses ont travaillé sur l’exposition. En effet, vous aurez alors l’occasion d’assister à l’une des premières rencontres de Matthieu et Martin. Mélange d’anglais et français, rencontre de deux univers, impressions mutuelles sur leurs deux personnalités, l’échange devient très vite passionnant. On constate néanmoins que l’exposition est avant tout née du travail de Matthieu sur les clichés de Martin, déjà préexistants bien sûr.

« Je trouve en Martin un mélange d’esthétisme, de dérision, de bienveillance et de tendresse. »

L’interview, qui dure presque un quart d’heure, passe ainsi de questions basiques à d’autres beaucoup plus profondes, comme celles concernant le rapport des deux artistes à la religion, et permettent ainsi de cerner le travail du photographe. L’aspect auditif de la rencontre permet encore plus de saisir les deux personnalités, puisque la voix fluette de Matthieu contraste avec la voix grave et usée par les années de Martin. De cette union inattendue entre Matthieu Chedid et Martin Paar est née une partition à quatre mains, aussi originale que les œuvres des deux mariés.


MMM – Matthieu Chedid rencontre Martin Paar
Musée de la musique (Cité de la musique)
Du 04 octobre 2016 au 29 janvier 2017
Plein tarif : 7€ – Tarif réduit : 5,60€

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here