Avec « Marcher avec les philosophes », Sven Ortoli présente un livre où l’on prend le temps de marcher avec les philosophes en se demandant où, comment et pourquoi aimons-nous tant la marche.

Après la publication de son livre « Léger vertige : des chiffres qui donnent à penser » qu’Untitled Magazine présentait il y a quelques semaines, l’auteur Sven Ortoli est de retour avec son nouveau livre « Marcher avec les philosophes » réalisé en partenariat avec Terres d’Aventure. Dans ce nouvel ouvrage, là encore publié chez Philosophie magazine Éditeur, l’auteur évoque en 200 pages les bienfaits de la marche dans le travail de nombreux philosophes.

« La marche, c’est la moitié de mon métier » Michel Serres 

Marcher pour comprendre

« Le premier pas, c’est le refus de l’immobilité » explique dès les premières pages Sven Ortoli. « Le premier pas vers la philosophie, c’est l’incrédulité » disait en son temps Diderot. Or dans cet ouvrage, rompre avec l’immobilité c’est justement rompre avec l’incrédulité, comme l’accession à la philosophie à travers l’éveil des sens permis par la marche. Dis-moi où tu marches, dis-moi comment tu marches, dis-moi pourquoi tu marches : tels sont les trois grands axes de ce livre qui nous invite à découvrir le monde extérieur et sa mobilité intellectuelle.

Du journaliste Jean-Paul Kauffmann à Flaubert, jusqu’à David Thoreau et même Tocqueville, le livre « Marcher avec les philosophes » explique à travers des interviews, des extraits de textes, des témoignages et de nombreuses citations, comment la marche a été bénéfique pour ces grands penseurs, et ce alors que la France compte encore aujourd’hui près de 3 millions de marcheurs réguliers.

« La marche est un engrenage où le corps entraîne mécaniquement l’esprit de ses roues dentées. Tout finit par dérailler et les pensées s’égarent » Cédric Gras

marcher avec les philosophes sven ortoli untitled magazine
« Marcher avec les philosophes », un livre de Sven Ortoli publié chez Philosophie magazine Éditeur © Ronald Ong

« Seules les pensées que l’on a en marchant valent quelque chose » écrit Friedrich Nietzsche. Ce n’est pas Michel Serres qui l’aurait contredit, lui qui confie qu’il « pense avec les pieds ». Mais l’inverse est tout aussi vrai : lorsque nous marchons par monts et par vaux, c’est encore avec note tête ».

« Marché avec les philosophes », un livre de Sven Ortoli publié chez Philosophie magazine Éditeur, 19,90 € – En librairie le 31 mai 2018

SHARE
Culture & Société