Pour une soirée conviviale dans un cadre cosy, rendez-vous à Pont Marie. Après le succès de leur terrasse à quai, Les Maquereaux proposent désormais une péniche ouverte toute l’année où déguster des tapas de poisson ultra frais.

Oubliez l’ambiance surfaite des bateaux-mouches ou le côté estudiantin du Batofar. Les Maquereaux ont su trouver un créneau bien à eux, où grandes tablées entre amis riment aussi avec intimité.

Embarquement immédiat pour un lieu chaleureux ! Vous serez d’emblée séduits par le bar en bois ultra graphique, les chandeliers et la kyrielle de baies vitrées avec vue sur la Seine qui scintille.

Pour vous mettre dans l’ambiance, goûtez au spritz revisité à base de liqueur de Saint-Germain (10 euros). Une entrée en matière fraîche et fleurie parfaite avant d’attaquer vos tapas de poisson.

Des assiettes raffinées et abordables

Oubliez les clichés sur les tapas chers et peu recherchés que servent de nombreux restaurants parisiens : ici, chaque assiette imaginée par le chef Alexandre Furtado est une mine de créativité aux saveurs légèrement asiatiques.

Commencez par un ceviche de dorade fabuleusement fondant (10 euros). Petites touches de mandarine et de citronnelle pour l’acidité, croutons de sésame pour le côté croquant, toutes ces saveurs s’équilibrent dans un harmonieux sucré-salé.

Puis laissez-vous tenter par un tartare de crevettes épicé et son velouté de topinambour parfumé à la vanille de Madagascar (9 euros). Douce et subtile, l’assiette propose un vrai côté Comfort food intelligemment boosté par des pétales de radis croquant.

Des produits ultra frais

Des huîtres de Plougescrant aux poissons de l’Ile d’Yeu, la bande de copains à la tête de ce lieu choisit des produits d’excellence chez de petits producteurs français.

Si vous cherchez l’émotion culinaire, le tataki de thon (11 euros) est fait pour vous. Les morceaux généreux sont moelleux comme des chamallows, et le léger goût de brûlé qui termine la bouchée crée un contraste de textures vraiment intéressant.

D’humeur aventurière ? Goûtez aussi le poulpe et sa betterave servie sous toutes ses formes (12 euros). Celle-ci s’acoquine avec des jeunes pousses au côté amer et crée une assiette tout en douceur.

Côté accompagnement, mention spéciale au Célirisotto aux encornets et jambon cru (8 euros), qui n’a rien à envier aux autres tapas par la recherche qu’il déploie dans la combinaison des saveurs.

Des desserts originaux

Les becs sucrés ne sont pas en reste chez Les Maquereaux ! Laissez-vous surprendre par le financier au thym, accompagné d’un confit de prune et jus de poivre et d’épices. Audacieux et parfumé juste ce qu’il faut,  il n’étouffe pas le goût d’amande qu’on aime tant dans ce grand classique.

Pour terminer la soirée en beauté, accompagnez ce dessert d’un cocktail «  Chartreuse tonic  » topé par un soda à la fleur de sureau. Son côté herbacé fait parfaitement ressortir les saveurs du financier.


Les Maquereaux
Quai de l’Hôtel de Ville

Pont Louis Philippe
Paris 4ème
Péniche ouverte du mardi soir au dimanche 16h.

Réservations : www.lesmaquereaux.com

 

SHARE