Présentée comme un nouvel atout pour la ville de Lyon, la Cité de la Gastronomie se dévoile peu à peu avant son ouverture fin 2018.

Partagée entre Tours, Paris-Rungis, Dijon, la gastronomie française  dévoile ses distinctions et ce qui la caractérise. A Lyon, le Grand Hôtel-Dieu consacre 3600m² de son espace à la Cité de la Gastronomie. Parmi les activités qui y sont prévues, il y a un parcours interactif sensoriel, une exposition permanente agrémentée d’expositions ponctuelles, des ateliers de dégustations et de découvertes.

L'exposition permanente
L’exposition permanente

L’endroit est un lieu de transmission, d’innovation et d’apprentissage autour d’une thématique : l’ »Alimentation et la Santé ». La nutrition et la gastronomie, et les rapports qui les relient, sont au cœur du dispositif. Dans les cours du Grand Hôtel-Dieu, un parcours est dédié aux essences aromatiques et médicinales.

La Cité de la Gastronomie ouvre ses portes en décembre 2018. Véritable carrefour entre les écosystèmes liés à l’art de vivre français, le lieu se veut être un atout d’excellence.

La Cour du Cloitre
La Cour du Cloitre

Lyon, jugée depuis 1934 Capitale de la gastronomie par Curnonsky, jouit d’un rayonnement international grâce au Sirha et aux autres institutions et événements qui s’y donnent rendez-vous. La région profite à long terme d’une mise en lumière sur ses 80 AOC (Appellations d’Origine Contrôlée), sa centaine de chefs étoilés et son terroir riche et varié.

Le plan
Le plan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here