L’oeil du CyKlop vous surveille !

0
450

Le CyKlop, artiste urbain, nous propose ses diverses créations, à Paris ou ailleurs, pour enchanter notre quotidien.

CyKlop est un artiste urbain qui manie l’art de façon ludique, populaire et interactif. À travers son personnage à un oeil, peint sur les potelés anti-stationnement de nos villes, il réussit à transformer le mobilier de nos rues, avec de la poésie et une touche de fantaisie. Les objets du quotidien se transforme ainsi en sculptures ou objets d’arts, pour le plaisir de tous. Pour réaliser ses oeuvres, il s’inspire des créatures fantastiques de la mythologie grecque, comme le mythe d’Ulysse et le Cyclope, raconté dans l’Odyssée d’Homère. Mais il se dit également inspiré par le monde des jouets, de la BD, de l’art africain, ou même du règne animal. De quoi donner de la couleur à son univers. Ouvrez l’oeil, au détour d’une rue, d’un parc, d’un monument, le CyKlope peut être partout.

« J’ai toujours dessiné. Je suis donc devenu graphiste et plasticien par goût de l’image. J’aime manipuler les images et les textes pour leur donner un sens nouveau. L’art contemporain, et les cultures populaires m’inspirent beaucoup. »

Angry Lego à Pantin (93), 2014 ©GuillaumeSaintives_LeCyKlop_Portrait.jpg
Angry Lego à Pantin (93), 2014 ©GuillaumeSaintives_LeCyKlop_Portrait.jpg
Série Angry Lego in a Box, 2014 ©ADAGP2016_LeCyKlop.jpg
Série Angry Lego in a Box, 2014 ©ADAGP2016_LeCyKlop.jpg

Les oeuvres de l’artiste CyKlope ont pu être vues dans beaucoup de festival. Pas moins de 13 expositions ont eu lieu en 2015, aux quatres coins de la France (Paris et sa banlieue, Arles, Marseille, Angers, Le Havre), et même jusqu’à Honk-Hong ! Dernièrement, c’est à Montmartre que l’on peut admirer son travail. Jacqueline Guénin, membre du conseil du quartier de Montmartre : « Nous avons fait appel à Cyklop pour embellir la rue en l’habillant de façon inattendue. » Pour ce quartier, repaire incontournable des peintres depuis des décennies, le sujet était tout trouvé pour CyKlope. C’est ainsi qu’il s’est amusé à représenter Picasso, Gauguin, ou encore Matisse. Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.

 Montm'Art, Paris 18e, 2015 ©ADAGP2016_LeCyKlop.jpg
Montm’Art, Paris 18e, 2015
©ADAGP2016_LeCyKlop.jpg

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here