Classé parmi les 10 meilleurs festivals européens, le festival Colors of Ostrava, qui se tient chaque année en République Tchèque, offre un cadre exceptionnel et une programmation éclectique ! La rédaction d’Untitled Magazine a eu la chance de se rendre sur ce site unique au monde. Notre verdict !

Une ancienne ville minière comme terrain de jeu pour un festival de musique ? Cela vous semble étonnant et pourtant, ça existe. La ville d’Ostrava, en République Tchèque, accueille depuis 2002, le festival Colors of Ostrava, pendant quatre jours. Pour cette 15e édition, l’événement se tenait du 14 au 17 juillet dernier.

Au coeur du parc minier Dolni Vitkovice, le site rassemble une vingtaine de scènes, consacrée à la musique bien entendu mais également pour le spectacle vivant, pour des séances de cinéma ou encore pour des débats autour de l’écologie. Le lieu rassemble plus de 40 000 personnes, presque une ville à elle-seule.

© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec

Côté programmation, pour cette édition 2016, Colors of Ostrava a réuni des têtes d’affiche, des artistes tchèques et des nouveaux talents. Côté artistes confirmés, on a retenu le très bon live du groupe de rock psychédélique australien Tame Impala, l’énergie débordante du groupe de pop-électro M83 porté par le Français Anthony Gonzalez et le son électro brut du DJ allemand Boys Noize. Côté découverte, on vous invite à découvrir deux groupes tchèques excellents sur scène : Mydy Rabycad, de l’électro swing très festif qui vous donne envie de danser et le groupe funk Monkey Business, porté par son chanteur très charismatique Roman Holy, qui n’hésite pas à dévoiler tous ses charmes pour animer le show !

Colors of Ostrava est un festival très chaleureux. On a pris plaisir à déambuler sur ce site unique, en découvrant de nombreux stands de nourriture et de boissons. Ils sont si nombreux qu’il s’avère difficile de faire la queue, même en cas de forte affluence. De plus, les prix sont très attractifs. Comptez moins de 4€ pour une pinte de bière et 5-6€ pour un plat.

© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec

Mais ce qui marque le plus, c’est le site exceptionnel. Au milieu de ce parc minier, on reste bouche bée devant les mines conservées à l’identique et qui offre un paysage sublime. Le clou du spectacle : profiter d’une vue aérienne de plus de 50 mètres en empruntant la Bolt Tower. Même avec le vertige, la vue est si impressionnante qu’on ne peut pas rater ça.

Colors of Ostrava est un festival très chaleureux. L’ambiance est vraiment géniale et les générations se mélangent, de 7 à 77 ans. Des parents avec leurs enfants aux grands-parents, dont certains ont travaillé dans les mines à la jeune génération qui a envie de s’éclater, tout le monde s’amuse !

En résumé, on vous conseille vivement de vous rendre au festival Colors of Ostrava. Une très bonne ambiance, un cadre unique, une programmation éclectique et de qualité, difficile de trouver des défauts à ce festival qui se tient, chaque année, au mois de juillet. Seul petit hic : le temps pas toujours au top. On vous conseille de prendre des bottes ou des chaussures de pluie au cas où. Pour se rendre à Colors of Ostrava, le plus simple et rapide est d’y aller en avion. Des vols direct Paris-Ostrava sont programmés chaque jour.

© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec
SHARE
Passionné de culture, j'aime partager mes rencontres et être à l'affût de découvertes en tout genre, de la musique au théâtre en passant par le cinéma et la littérature.