Après un live endiablé au MaMA Festival et un joli succès en tournée depuis la sortie de son premier EP, l’Irlandais Barry Moore poursuit sa route sur la scène pop française avec maîtrise et passion. Rencontre avec un artiste à suivre de (très) près. 

On vous en parlait en juin dernier comme de l’une des pépites pop à écouter tout l’été : Barry Moore a pris son envol depuis ses concerts en première partie de Jain et la sortie de son EP Lost Boys en mai dernier. Nous l’avons retrouvé ce 18 octobre sur la scène du Bus Palladium pour le dernier jour du MaMA Festival à Paris. L’Irlandais a livré un set parfaitement maîtrisé accompagné de ses deux musiciens. Mêlant une énergie rock à une attitude rap, des sonorités empreintes de blues et d’éléctro et une sacré dose de joie de vivre, Barry a fait danser, sauter, chanter, siffler le public de Pigalle sur son tube Hey Now ou encore une reprise audacieuse et jouissive de Without Me d’Eminem. Un vrai moment de bonheur pour lui comme pour nous, et cela tombe bien, nous avons voulu connaitre les petites choses qui rendent Barry heureux.

Quelle est ta salle de concert préférée ?
L’Ancienne Belgique.

Quel est ton vêtement préféré ?
Je ne suis pas très regardant sur les vêtements..

Si tu pouvais collaborer avec une personnalité, morte ou vivante, qui choisirais-tu?
Eminem.

Quel est ton plat préféré ?
Tout ! J’aime bien manger.

Si tu devais t’installer dans un autre pays, ce serait lequel ?
L’Espagne.

Quelle chanson aurais-tu aimé écrire ?
Sultans of Swing de Dire Straits.

Le moment du jour (ou de la nuit) que tu préfères ?
Première heure le matin.

Ton livre préféré ?
Où est Charlie ? 

Quel est ton rêve de bonheur ?
Ce que je vis actuellement

Barry Moore, EP Lost Boys disponible.
Page FB