L’atelier Yann-Arthus Bertrand, situé dans le 6e arrondissement, accueille pour la première fois le photographe Jérôme Gence. Du 29 janvier au 13 février 2016, il nous emmène pour un voyage intime et pénétrant, au contact de ces visages inconnus qui peuplent l’Himalaya. 

La petite bulle © Jérôme Gence
La petite bulle © Jérôme Gence

Le travail de Jérôme Gence s’inscrit dans une dynamique ouvertement onirique : il découvre l’Himalaya à l’école grâce à des conférenciers voyageurs qui transforment ces contrées lointaines en rêve d’enfant; un rêve qu’il s’empresse de réaliser en arrivant en 2015 au Népal, après avoir passé plus d’un an à voyager en stop. La photographie devient alors pour lui un allié de choix, pour immortaliser son aventure mais aussi et surtout pour aborder, rencontrer les populations locales que son appareil photo lui permet de faire dialoguer. La qualité de son travail lui permet ainsi de devenir finaliste de deux grands concours du National Geographic dans la catégorie portrait.

L'enfant et sa console de jeux © Jérôme Gence
L’enfant et sa console de jeux © Jérôme Gence

Avec D’Himalaya, placée sous le parrainage du photographe et réalisateur Eric Valli, il présente sa première exposition à Paris. Il nous invite à découvrir ce qui, à travers ses yeux, constitue l’essence vitale de cette chaine de montagne : les hommes et femmes qui l’habitent et s’en nourrissent. Guidé par ces visages de plus en plus familiers, il nous dévoile des êtres blottis au coin d’un feu, penchés sur une console ou fondus dans l’ombre d’un monastère rougeoyant. Des photos d’une grande sincérité, qu’il nourrit d’un atelier photographique parallèle avec les enfants de la région, et qui dénote un amour singulier de l’Himalaya que l’on retrouve dans chacune de ses photos. Un regard doux et intimiste sur une population que l’on connait peu, et qui nous donne l’impression que chaque visage n’est, malgré la distance, qu’à une portée de main. 

En passant © Jérôme Gence
En passant © Jérôme Gence

D’himalaya à l’Atelier Yann-Arthus Bertrand

Du 29 janvier au 13 février 2016

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here