Dans cette comédie gentillette, un homme et une femme se rencontrent pour régler un problème au cœur duquel se nichent leurs deux enfants respectifs. Les circonstances sont improbables et la discussion sera vive.

La fille de Maryse est tombée enceinte. Sauf que le père, un peu jeune a déserté les lieux pris de panique face une telle responsabilité. Pour venir en aide à sa fille, Maryse met les pieds dans le plat et débarque dans le bureau de Mickael, père du père en question. Elle est stricte mais raisonnée, il est libre, coureur de jupons et ne s’est jamais préoccupé de cette progéniture encombrante et incompatible avec sa vie. Cette pièce de Murielle Magellan (à qui l’on doit quelques succès de romancière comme N’oublie pas les oiseaux ou plus récemment Les indociles mais aussi la mise en scène du spectacle d’Océanerosemarie La lesbienne invisible) met en scène ces deux personnages que tout oppose avec sobriété et humour.

cChantalDepagnePalazon
cChantalDepagnePalazon

Barbaba Schulz et Pascal Elbé sont un plaisir pour les yeux autant que Valérie Décobert qui interprète l’assistante de ce gentil mufle. On sourit face à cette situation insolite et le comportement intrusif de Maryse qui tentera par tous les moyens de convaincre ce jeune grand-père malgré lui. Une histoire sans grands fracas dont le spectacle n’en est pas moins agréable. Si les scènes peuvent s’avérer quelque peu répétitives et longues avec une la finalité qui ne surprendra personne, on apprécie toutefois ces deux personnages antipathiques en certains points et pourtant séduisants. Un éveil du chameau pas bien méchant qui ne casse pas trois pattes à un canard mais s’apprécie en toute simplicité.


Théâtre de l’Atelier
Du mardi au samedi à 19h00
Le samedi à 16h30

SHARE