Pour la rentrée c’est un nouveau film de Gustav Deutsch qui vous attend ! Sélectionné au Festival de Berlin, Shirley : Visions of Reality sortira en salles le 17 septembre prochain.

Un hommage vibrant à Edward Hopper

Fasciné par Edward Hopper, Gustav Deutsch le réalisateur, nous donne à voir une tranche de vie New Yorkaise. Le public découvre l’Amérique des années 30 aux années 60.

shirley6-810x452

Treize peintures du célèbre peintre sont mises à l’honneur et servent de décor.  Les tableaux changent. Les personnages s’animent -alors même que leur état statique était le grand désespoir du peintre.

Shirley, l’héroïne de Hopper prend vie -à travers une interprète hors du commun-. Parfois actrice, parfois espionne et toujours déterminée. Shirley, c’est celle qui représente l’énergie, mais aussi le doute et surtout la solitude. Peut-être la solitude de l’artiste lui-même ? Un synopsis d’apparence secondaire où les talents conjoints du metteur en scène et du peintre donnent une profondeur  inattendue à cette œuvre cinématographique.

21051825_20131022173615803-810x461

Un nouveau genre

Plasticité, couleurs vives, lumière exceptionnelle : la réalisation du film sort des sentiers battus.  Un style de film ultra-moderne combinant un monde fictif et des questions essentielles.  De quoi tout relativiser ?

Shirley : Visions of reality pourrait être qualifié d’OFNI (objet filmique non identifié).  En effet,  aucun décor n’est « tangible». Le contraste entre film d’animation et toiles figées est  sublime ou étrange : Valse-hésitation…

hotel-room-49958768-810x738

 [youtube https://www.youtube.com/watch?v=n12IqtouuqY&w=560&h=315]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here