Après «  les tribulations du dernier Sijilmassi », Fouad Laroui revient avec un nouveau livre plutôt étonnant, un recueil de nouvelles.

Des immigrés polonais débarquent à Khourigba, au Maroc. Les nouveaux arrivants ne souhaitent pas se mélanger à la population locale et restent entre eux. Sauf un, Matchek, un dentiste curieux et sensible. Un jour, il fait part de son désir de participer à un mariage traditionnel. Toujours dans les mauvais coups, Moussa se charge de tout organiser. Le dentiste se retrouvera alors plonger dans un mariage marocain, son propre mariage.

Les cinq nouvelles regroupées dans son livre sont toutes ancrées dans le quotidien marocain. Elles sont chacune portées par un personnage principal qui semble vivre en marge de la société contemporaine. On retrouve donc Matchek le dentiste polonais, Tawa l’indien catcheur, Hamdouch le policier etc… La première nouvelle qui ouvre le recueil donne le ton. Mensonges, trahisons, absurdité, voilà ce qui découle du nouveau recueil de Fouad Laroui. Mais l’auteur s’est permis de rajouter un petit grain de folie avec notamment ce vrai-faux mariage forcé, un sanglier accro à l’aspirine ou encore le vengeur-masqué. Tout en jouant avec les mots et les expressions, Fouad Laroui insère le vocabulaire de différentes langues qui permet de tisser un récit plein d’humour. Le ton est enjoué et l’on prend plaisir à suive les péripéties des personnages. Néanmoins, le format nouvelle ne nous permet pas de les découvrir en profondeur.

Humour, poésie, imagination, ce recueil de nouvelles est un petit bonheur de lecture.

Les noces fabuleuses du polonais, Fouad Laroui, Edition Fayard, 180 pages, 17,50 euros

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here