Les ennemis de la vie ordinaire, un livre de Héléna Marienské

0
433

Après « Rhésus » et « Degré suprême de la tendresse », Héléna Marienské revient avec un nouveau roman déjanté « Les ennemis de la vie ordinaire ».

Réunir 7 addicts divers et variés dans une seule et même pièce. Voilà le pari de Clarisse, une psy un peu naïve. Sexe, alcool, drogues, sport, jeux, shopping, Clarisse souhaite tous les réunir pour une analyse de groupe. Un prof érudit, un mari amateur de sport extrême, des femmes bafouées, un prête, un addict au jeu, la rencontre de ces sept personnages pourra t-elle les guérir ? C’est ce qu’espère Clarisse. Peu à peu, ces ennemis de la vie ordinaire vont se lier d’amitié au point de déteindre les uns sur les autres. Pour sortir de l’addiction, ils vont mettre en place une série d’entraide et de combinaisons, du moins pour tenter de survivre face aux impasses sociales.

Cruel, drôle, moches, addicts, on ne peut rester insensible face aux personnages de Héléna Marienské. Tout lecteurs peut s’identifier à leurs aspirations, et leurs obsessions. On prend plaisir à voir ces loosers drôles et sympathiques évoluer et s’entraider malgré leurs différences.

Intelligemment structuré et hilarante, cette comédie, portée par l’écriture de Héléna Marienské, nous transporte au coeur de notre société contemporaine et s’empare d’un sujet actuel : l’addiction. Un roman drôle, malin et sympathique.

Héléna Marienské, Les ennemis de la vie ordinaire, Flammarion, 320 p., 19 euros.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here