La websérie documentaire « Les Derniers » disponible en libre accès sur internet, dresse le portrait des rescapés des camps de concentration. Une initiative cinématographique aussi intimement touchante que profondément utile.

De ceux qui ont vu le film « Les Héritiers » de Marie-Castille Mention-Schaar avec Ariane Ascaride, nombreux se rappellent de la scène où un ancien déporté se retrouve face à cette classe de jeunes citoyens pour leur témoigner la vie dans les camps de concentration lors de la Seconde Guerre mondiale. Cette scène marquante du film traduisait ainsi, et presque à elle seule, l’importance de ce devoir de transmission des témoins de cette partie de l’Histoire à une autre génération. Pour que l’horreur ne tombe jamais dans l’oubli. C’est ainsi que Sophie Nahum, productrice et réalisatrice de la websérie documentaire « Les Derniers » a eu envie de mettre en avant les derniers déportés encore en vie, dont Élie Buzyn, qui n’est d’autre que le père de l’actuelle ministre de la santé, Agnès Buzyn. 

« Elie, Ginette, Esther, Lucette, Sarah ou Henri, dans chaque épisode, Sophie Nahum rend visite à l’un d’entre eux et entame, autour d’un gâteau au fromage, une conversation intime et spontanée. Chacun lui raconte sa vie, avant et pendant la guerre, la déportation, les séquelles, les cauchemars, et aussi le parcours après guerre. La longue reconstruction, la transmission et la vison du monde actuel ».

« Les derniers » : il est urgent de raconter

Réalisatrice d’un autre documentaire du nom de « Young et moi » racontant l’histoire de Young Perez, le champion du monde de boxe adulé puis déporté à Auschwitz où il continua de boxer, Sophie Nahum dit avoir eu envie cette fois, de par l’urgence, de récolter un maximum de témoignage de ceux qui ont vécu de l’intérieur l’horreur du nazisme : « Plusieurs témoins comme Charles Palant ont disparu et j’ai, encore un peu plus, pris conscience de l’urgence de filmer les derniers rescapés des camps, deja plus très nombreux et tous ages de plus ou moins 90 ans. Je n’ai pas voulu les laisser partir sans les avoir rencontrés ».

Disponible gratuitement et en libre accès sur internet, preuve que pour certains le témoignage de l’Histoire ne se monnaie pas. Les 10 premiers épisodes de cette série ont déjà été visionné plus de 500 000 fois.

 

Retrouvez l’intégralité des épisodes de la série « Les derniers » en cliquant ici 

SHARE
Culture & Société