Vugar Efendi, grand amoureux du cinéma, a récemment réalisé une vidéo mettant en valeur l’un des personnages principaux du cinéma de Terrence Malick : la nature. De la beauté pure. 

On commence ce nouveau rendez-vous du mardi soir, qui aura pour objectif de vous faire découvrir chaque semaine une courte vidéo, avec Vugar Efendi, jeune britannique passionné de musique, d’art et de cinéma. Très doué, il s’improvise apprenti monteur sur Vimeo, une plateforme sur laquelle il commence à gagner en visibilité grâce à ses vidéos thématiques sur le cinéma (La poésie visuelle chez Innaritu, L’espace dans Her de Spike Jonze). Il choisit souvent de se focaliser sur le travail d’artistes à la patte visuelle très marquée, et sa dernière production met ainsi en lumière l’un des réalisateurs dont la personnalité esthétique ne connait encore pas d’égal : Terrence Malick.

https://vimeo.com/171462376

 

Malick et la contemplation, Malick et l’ennui méditatif, Malick et la nature. La nature comme personnage, un personnage qui traverse les films du réalisateur de sa présence maternelle et vitale. Mis en valeur par l’esthétique poudrée de MalickVugar Efendi a su saisir l’essence de ce glorieux protagoniste dans un montage tout en douceur. Déroulé sur le thème de To the wonderle tapis naturel chatoie de mille couleurs : champs de blé, eaux turquoises, arbres immenses, creux de falaises, feu destructeur et pluie régénératrice, la nature se conçoit comme le membre nécessaire d’un organisme réalisé. Badlands, To the wonder, The tree of life ou encore The thin red line, c’est toute la filmographie du réalisateur qui passe sous le stroboscope expert de Vugar Efendi. A savourer, en boucle, cinq minutes sont bien vite passées…

SHARE
Rédactrice en chef de la section cinéma - Amoureuse de grands espaces, de cinéma et de littérature, je parle beaucoup mais je parle culture !