Depuis une décennie, les champagnes rosés ont le vent en poupe. Pour célébrer le retour des beaux jours, Untitled Magazine vous propose une sélection de 5 cuvées où pétillent des bulles rosés.

Cuvée Victor Rosé 2007 : la belle surprise de la Maison Mandois

Produite à seulement 12 000 flacons, ce champagne unique, complexe est digne des plus grandes cuvées de Champagne, mais réservé aux amateurs avertis. Né d’un assemblage inédit de chardonnays issus de vieilles vignes (90%) et de pinot noir de Pierry vinifiés en rouge (10%) ce champagne revendique une parfaite expression de la subtilité du chardonnay et de la complexité du pinot noir.
Le résultat à la dégustation est à la hauteur des attentes, avec un champagne subtil et de grande finesse. Ce Victor rosé présente une robe étonnamment claire avec des bulles ultra fines. Le nez exhale des notes d’agrumes et d’épices. L’attaque en bouche est immédiatement dominée par le chardonnay qui marque son empreinte et une belle fraîcheur. La fin de bouche est à la fois délicate et complexe, exprimant des arômes subtils de fraises des bois. Récemment Elodie Gossuin est devenue la marraine de cette cuvée.
Ce champagne est vendu au prix de 55,00 €
www.champagne-mandois.fr

Mumm rosé : à déguster extra-frais 

Mumm Rosé ne nécessite qu’une chose : une coupe givrée, sans glaçons. L’intensité aromatique se marie à la fraîcheur, laissant éclore des notes de fruits rouges et pamplemousse rose que dominent la fraise, la cerise ou la groseille. Le Pinot Noir, cépage emblématique de la maison, donne au vin sa robe saumonée si particulière. Quant à l’élégant Chardonnay, il lui apporte une minéralité balancée par la rondeur des Pinots Meunier.Petit astuce pour des bulles extra fraîches : mettre les coupes au congélateur 20 minutes avant la dégustation.

Prix indicatif : 33,50€
www.mumm.com/fr

La Cuvée Spéciale Rosé de Nicolas Feuillatte 

Gourmande, la Cuvée Spéciale Rosé est un panier de fruits rouges, frais et croquants. Parfait à l’apéritif ou sur des plats simples et joyeux de repas d’été, ce Champagne à la palette aromatique exubérante sera un très bon compagnon de recettes plus élaborées. Les arômes de fruits rouges éclatants (griotte, fraise des bois, coulis de mûre, fraise gariguette…) et la palette soutenue et variée de couleurs signent le style des rosés Nicolas Feuillatte. A marier avec un taboulé libanais, un saumon fumé, un tournedos de veau provençal, des gambas à la plancha, un pluma de porc ibérique grillé, pour finir avec une rafraîchissante soupe de fraises à la menthe et poivre de Sichuan.
Prix de vente public : 35€

Rosé de saignée par Drappier : une belle harmonie

Pas de filtration et une utilisation de soufre minimale pour cette cuvée d’une pureté de fruits rouges exemplaire. La robe est rose foncé avec des reflets dorés. Au nez c’est une explosion d’arômes très complexes. Au palais, beaucoup d’harmonie, de délicatesse, en même temps une belle amplitude avec une finale longue sur des notes de pêche de vigne qui évoluent lentement sur des notes épicées. La finale est très fraîche.  Cette cuvée sera idéale à l’apéritif et parfaite avec des antipasti, des côtes d’agneau rosé sur le grill, ou une salade de fraises.
www.champagne-drappier.com

Moët Ice Impérial Rosé : une belle fraîcheur 

Pour une expérience de dégustation unique, Moët Ice Impérial peut être harmonieusement personnalisé selon le goût de chacun. Moët & Chandon recommande quelques feuilles de menthe, des zestes de citron vert ou de pamplemousse blanc, quelques graines de cardamome mais aussi quelques fruits rouges frais, ou un bâtonnet de concombre.

Sa robe d’un or profond, parée de nuances ambrées s’accorde harmonieusement aux saveurs de l’été! Le Pinot noir révèle une intensité fruitée, le Pinot Meunier apporte richesse et complexité et le Chardonnay offre au champagne sa fraîcheur finale. L’assemblage s’achève au moment du service, avec l’ajout non pas de deux ou de quatre, mais précisément de 3 glaçons, dans un grand verre.

Moët Ice Impérial Rosé : 53 €

SHARE