Historien et journaliste américain, Jack El-Hai a étudié les archives du jeune psychiatre Douglas Kelley, un médecin qui devait étudier le profil psychologique de Hermann Göring et d’autres chefs nazis.

Condamné à mort à l’issue de son procès, Goring avalera une capsule de cyanure le 15 octobre 1946, évitant ainsi la pendaison. Durant son incarcération, Douglas Kelley, entretiendra une relation particulière avec le bourreau. Le journaliste Jack El-Hai décide alors de se pencher sur cette relation qui liait les deux personnages.

Lors de l’été 1945, un jeune psychiatre américain du nom de Douglas Kelley se rend à Mondorf-les-Bains au Luxembourg. Une localité où les dignitaires nazis sont enfermés avant leur procès. La mission du psychiatre est simple : il doit s’assurer que les accusés sont responsables et sains mentalement avant de passer devant un jury. Pour cela, il doit mener des entretiens avec les accusés dont le célèbre maréchal du Reich Hermann Göring. Hitler, Hilmmler et Goebbels s’étant suicidés, Göring est le plus haut gradé à être jugé à Nuremberg.

Pour le psychiatre, ces entretiens représentent un enjeu important. C’est l’occasion d’étudier la personnalité de l’un des plus grands criminels de l’histoire. Avec ces informations, Kelley espérait créer de nouvelles bases pour l’étude de la motivation des criminels. Il espérait surtout isoler la pathologie nazie afin d’en empêcher la propagation au sein d’autres populations. Mais au contact de Göring, le médecin découvrira une réalité effrayante «à savoir que le comportement de certains des pires criminels des temps modernes ne relève d’aucun profil psychiatrique-type et ne révèle nulle pathologie mentale spécifique».

Pour réaliser cet ouvrage, le journaliste a utilisé les documents personnels du psychiatre ainsi que les archives médicales que ce dernier avait conservées. A travers son enquête, El-Hai met en lumière le travail du médecin, ses objectifs et ses conclusions. Un récit passionnant à la recherche des origines du mal.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here