Après le succès de son roman « Charlotte », consacré à Charlotte Salomon, David Foenkinos revient avec une enquête littéraire. Entre suspens et humour.

Presqu’île de Crozon, terres bretonnes, un bibliothécaire collectionne tous les livres refusés par les éditeurs. Un rayon voué à recevoir les manuscrits qui ne seront jamais lus et où des auteurs viennent déposer leur « échec ».

Alors qu’une éditrice se rend en Bretagne dans cette bibliothèque des manuscrits refusés, elle en découvre un très réussi. Une pépite, « Les dernières heures d’une histoire d’amour », qui mêle l’agonie d’une passion et Pouchkine. Décidée à le publier, elle part alors à la quête de son auteur, un vendeur de pizzas du nom d’Henri Pick, mort deux ans auparavant, et dont sa mère affirme qu’il n’a jamais rien écrit… Un journaliste se lance lui aussi dans l’enquête…

Frénésie littéraire

Pour ce roman, qui s’intitulait à l’origine « La bibliothèque des livres refusés », David Foenkinos s’est inspiré de l’idée de Richard Brautigan, auteur américain décédé en 1984. Dans son livre « Avortement », le héros se trouvait être employé d’une bibliothèque qui acceptait les manuscrits refusés.

Jonglant entre fiction et réel, insérant des noms de personnes célèbres (Laurent Binet, François Busnel) et des personnages créés, l’auteur nous plonge dans son enquête littéraire. « Publier un roman qui ne rencontre pas son public, c’est permettre à l’indifférence de se matérialiser ». Alliant romance, comédie et polar, David Foenkinos pointe du doigt des vérités, bien souvent éprouvées par les auteurs.

Le succès littéraire relève souvent du marketing… Comment ne pas sourire lorsqu’on apprend qu’un roman écrit par un pizzaiolo devient le nouveau phénomène littéraire du moment ? L’entre-soi, les magouilles, les codes… ici, avec ironie, Foenkinos dénonce gentiment le monde de l’édition. Le mystère Henri Pick se moque de cette frénésie littéraire, de l’emballement du monde des livres pour un auteur et qui infléchissent des vies…

Le mystère Henri Pick, David Foenkinos, Edition Folio, 336 pages, 7,80 euros

SHARE
Journaliste et fondatrice de untitledmag.fr Contact mail : m.heckenbenner@untitledmag.fr