Evènement national, il propose différents concerts et manifestations culturelles dans pas moins de 56 villes, 256 lieux et  se touche autant les villes que les campagnes, les petites scènes que les plus grosses, les artistes internationaux que locaux. Soucieux du bien-vivre ensemble, le festival prévoit aussi des structures de prévention (alcool, sexualité, drogues …) et se voit aujourd’hui soutenu par de multiples partenaires locaux et nationaux.

Pour sa 14ème édition, prévue du 26 au 28 novembre, les organisateurs du festival Culture Bar Bars ont décidé de ne pas baisser les bras face aux attentats, et de maintenir partout en France les événements culturels originellement prévus. Ils nous ont ainsi fait part de ce communiqué :

« Nous, cafés cultures, cafés concerts, lieux de convivialité, de cultures, de fêtes sommes doublement affectés. Ebranlés par la mort de nos amis, nos parents, nos collègues, nos voisins… nous sommes profondément touchés dans notre conception de la vie. Une vie ouverte aux autres, aux autres cultures, à l’autre tout simplement, généreuse, conviviale simple comme un apéro, comme un concert, comme une rencontre.

Malgré notre émotion, nos valeurs nous poussent à poursuivre, à ne pas céder à l’obscurantisme qui n’a qu’une seule ambition le repli sur soi, le refus de l’autre, le sectarisme. […] Nous appelons nos parents, amis, collègues et tous nos concitoyens à venir faire acte de résistance en allant aux concerts, aux spectacles, en faisant la fête, en continuant à vivre libre ! […] »

Viviers de culture et de convivialité, les cafés sont aussi d’indispensables lieux de passage et de rencontres, de création et de débats. Symboliques pour la vie publique, ils sont aussi emblématiques de la culture française, de la liberté d’expression et de la joie de vivre. Maintenir ce festival, c’est continuer à encourager la création, à défendre la liberté et c’est clamer haut et fort que la mixité sociale et culturelle, que la création, et que la convivialité sont et seront plus fortes que la peur.

Rendez-vous sur le site pour découvrir le programme du festival : http://festival.bar-bars.com/

dalmas sipa paris années 60
Paris dans les années 60. Crédit photo : DALMAS / SIPA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here