Avec « Chicks », Lail nous fait part de ses dilemmes de jeune femme moderne et recouvre le son de l’horloge biologique avec une musique pop-rock piquante, propre à la jeune londonienne.

Après avoir sorti son album Onions début 2016, Lail a ensuite passé son printemps et son été sur les routes. Après une courte pause, elle revient en force avec « Chicks« , une chanson ambivalente, à mi-chemin entre les stéréotypes sur la femme et la réalité de la société moderne.

Petite évolution musicale

Dans ses deux premiers albums, notamment dans Onion, Lail nous avait habitué à des sons très années 60-70. Elle n’a d’ailleurs pas cherché à dissimuler l’influence de son père, le designer Ron Arad, sur ce point. Pourtant, avec « Chicks« , nous la retrouvons sur un son plus nineties, tout en conservant l’identité musicale de la chanteuse. Il n’est d’ailleurs pas difficile d’y ressentir une pointe de Chrissie Hynde et un soupçon de Jenny Lewis, deux figures rock dont s’inspire Laid. Entre renouveau et continuité, mais toujours avec humour et simplicité, l’artiste nous annonce son nouvel album avec un titre qui fait mouche.

https://www.youtube.com/watch?v=jMhH5_PCU_8

Un humour qui sonne juste

L’humour est devenu l’une des armes de Lail. Une fois encore, avec « Chicks« , elle s’attaque à un sujet sérieux en conservant sa légèreté. Cette trentenaire au caractère bien trempée s’affirme comme la femme qu’elle est, et non pas la femme que la société voit en elle. Elle a bien conscience que l’horloge tourne, mais refuse de se voir comme quelque chose de « bientôt périmé ».

« S’il y a une ambivalence dans cette chanson, c’est parce qu’il y a une ambivalence dans la société actuelle. La musique est un merveilleux moyen qui nous permet d’exprimer des émotions qui autrement seraient lourdes et nous rendraient solitaires. C’est intéressant d’étirer les limites de ce qui peut être explorer en trois versets et un chœur. »

Ce titre risque donc de toucher et de faire sourire plus d’une femme, mais donne également matière à réfléchir.

SHARE
Une oreille dans la musique, une main dans l'édition, un pied dans la culture.