La villa Cavrois, découverte d’un monument

2
912
État restauré après aménagement du parc.

3800 mètres carrés de planchers, 830 mètres carrés de terrasse, 27 mètres de bassin pour la natation. Telles sont les dimensions de ce joyau cubiste réalisé par l’architecte Robert Mallet-Stevens. Véritable château au style résolument moderne, elle fut achevée en 1932 à Croix, dans le nord de la France.

Cette bâtisse, construite entre 1929 et 1932, était destinée à Paul et Lucie Cavrois, famille de (très) riches industriels roubaisiens ayant fait fortune dans le textile. Ils donnèrent à l’architecte Robert Mallet-Stevens, leur accord pour un projet d’habitation privée avant-gardiste.

De style international, la villa est un chef d’oeuvre architectural : elle conjugue parfaitement conception classique et esthétique moderniste et fut conçue comme une oeuvre totale où le moindre détail eut été pensé : architecture extérieure, jardin, piscine et terrasses, décorations d’intérieur, meubles. Cette villa avec sa silhouette « transatlantique » semble ainsi être l’oeuvre la plus aboutie de Robert Mallet-Stevens. À noter que l’on retrouve des points communs avec l’un des précurseurs du style moderne, l’américain Frank Lloyd Wright. Si l’analogie n’est pas assez convaincante, il suffit de regarder l’organisation en plan de la maison, pour montrer que Wright n’a pas été ignoré dans le projet de Mallet-Stevens (ressemblance avec la « Robie House » de Frank Lloyd Wright à Chicago, 1909).

Bassin de natation © Robert Mallet-Stevens - ADAGP © Jean-Luc Paillé
Bassin de natation © Robert Mallet-Stevens – ADAGP © Jean-Luc Paillé

Pouvoir admirer la villa Cavrois en 2015 est une chance. D’abord occupée par les allemands pendant la seconde guerre mondiale, puis partagée en appartements dans les années 1950, elle a pour finir été vendue en 1986 à un promoteur immobilier qui espérait pouvoir la raser. Elle fut ensuite classée au titre des monuments historiques en 1990, au grand dam de son nouveau propriétaire, qui décida alors d’abandonner la villa. Squattée et vandalisée, son état ne cessa de se dégrader. Il faut attendre 2001, et le rachat par l’État de ce manifeste architectural pour stopper son délabrement. Remise en dotation à son opérateur de référence, le Centre des monuments nationaux en 2008, la Villa et ses extérieurs furent restaurés. Avec la villa Savoye (signée Le Corbusier), la villa Cavrois représente une pépite architecturale française du XXe siècle.

La Villa Cavrois est depuis juin 2015 ouverte au grand public, après plus de 12 années de chantier, pour un budget total de 23 millions d’euros.

La vidéo ci dessous, réalisée par le Centre des monuments nationaux, nous fait découvrir l’intérieur de la villa, son état d’abandon, ainsi que ses travaux :

https://www.youtube.com/watch?v=Qw6lnOjbUrM

Informations pratiques :
Ouvert : Tous les jours sauf le mardi, de 10h30 à 17h30 de novembre à avril, et de 10h30 à 18h30 de mai à octobre.
 Fermé : 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre

60, avenue John-Fitzgerald Kennedy 59170 Croix

Tél. : 03 20 73 47 12
Pour découvrir les autres actions du Centre des monuments nationaux, rendez vous
ici :  http://www.monuments-nationaux.fr
https://twitter.com/leCMN

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here