Comme chaque année, la Route du Rock propose une programmation haute en couleur qui ravira les amateurs de rock indé.

Pour sa 29e édition, les organisateurs de la Route du Rock ont une nouvelle fois ramené la crème du rock indépendant pour trois jours de festivités au sein du Fort Saint-Père et un soir à la Nouvelle Vague. Après une édition 2018 qui avait mis la barre très haute avec notamment la venue de Patti Smith pour un concert resté dans les mémoires, cette année sera placée sous le signe d’une programmation homogène et riche.

Une programmation éclectique

Dès le mercredi, à la Nouvelle Vague de Saint-Malo, on retrouvera notamment Sharon Van Etten. De retour avec un dernier album sublime, l’Américaine qui confirme son rang de grand songwriteuse devrait livrer un live intense.

Le jeudi s’annonce comme le soir le plus riche avec notamment Fontaines DC et Idles qui devrait lancer les festivités sans concession. Le point d’orgue de cette soirée aura lieu à 22h40 avec le live des Australiens de Tame Impala. Après un premier passage en 2013, trois ans après la sortie d’ « Innerspeaker » qui les a révélé, Kévin Parker et son groupe reviendront à Saint-Malo pour leur unique date en France cet été. Leur prestation à Glastonbury il y a quelques semaines a donné un aperçu du show attendu et qui s’annonce exceptionnel.

Le vendredi, les géniaux Altin Gün, révélés aux Transmusicales de Rennes il y a deux ans, nous livreront leurs mélodies rock teintées de sonorités traditionnelles turques. Hot Chip et sa synthpop envoutante prendra ensuite le contrôle de la scène du Fort pour nous accompagner vers une fin de soirée qui s’annonce plus musclée avec le set de clôture de Paula Temple.

Samedi, la soirée commencera avec Hand Habits sur la scène des Remparts. La native de Los Angeles déroulera sa dream pop qu’elle a développé aux côtés de Kevin Morby ou The War On Drugs, entre autres. Dans la foulée, place à Deerhunter qui présentera son dernier album, plus apaisé que les précédents mais le caractère imprévisible de Bradford Cox et sa troupe devrait nous réserver quelques surprises. Avant de retrouver les Anglais de Metronomy, les Californiens de The Growlers auront les honneurs de la scène du Fort. Après avoir attendu près de dix ans pour réellement connaitre le succès, leur rock dans la plus pure veine de ce qui se fait sur la côte ouest américaine enchantera les murailles du fort avec le coucher de soleil en toile de fond. La soirée et le festival prendra fin avec un plateau électro de qualité. L’Allemand David August, producteur prolifique aux multiples influences, de l’ambient à la techno, précédera Oktober Lieber et Silent Servant.

Et bien sûr, rendez-vous tous les après-midis sur la plage de Bon Secours pour récupérer et recharger les batteries avant de reprendre le chemin du Fort.

On s’y retrouve dans un mois ?

Mercredi 14 août : Anna Saint-Louis / Big Thief / Sharon Van Etten
Jeudi 15 août : Magnetic Friends / Pond / Fontaines D.C. / Idles / Stereolab / Tame Impala / Black Midi / Jon Hopkins / LenaWillikens
Vendredi 16 août : Magnetic Friends / Foxwaren / White Fence / Altin Gün / Crows / Hot Chip / Crack Cloud / Paula Temple
Samedi 17 août : Magnetic Friends / Hand Habits / Deerhunter / Pottery / The Growlers / Metronomy / David August / Oktober Lieber / Silent Servant