Jambes de rêve, brushing parfait, sourire impeccable et mensurations irréprochables : impossible de ne pas prêter attention à la fameuse poupée blonde. Amatrice d’excursions en touts genres à bord de son jet privée, c’est désormais aux Arts décoratifs que Barbie a décidé de poser ses valises roses. Depuis le 10 mars et jusqu’au 18 septembre prochain, la célèbre poupée se dévoile sous toutes ses coutures.

 C’est en partant d’un constat simple en 1959 que Ruth Handler eut l’idée de créer sa poupée Barbie pour la première fois. Les petites filles pour qui jouer à la maman était un véritable passe-temps, apprécieraient tout autant, si ce n’est plus, se mettre dans la peau d’une jeune femme active. Pari gagné, il ne faudra pas longtemps à la poupée avant de s’imposer dans les boîtes à jouets du monde entier. Qu’elle plaise ou qu’elle dérange, s’il y a bien une chose que l’on peut affirmer à propos de Barbie, c’est qu’elle ne laisse personne indifférent.

Si beaucoup lui reprochent sa superficialité et ses mensurations parfaites qui peuvent complexer les petites filles, d’autres en revanche saluent la jeune femme dynamique et indépendante qu’elle incarne. Car c’est bien connu, il n’y a rien que Barbie ne sache pas faire. Médecin, pompier, institutrice, danseuse, chercheuse, sportive de haut-niveau, vétérinaire, artiste-peintre, présidente : autant de casquettes qui ne représentent qu’une infime partie de son impressionnant curriculum vitae.

La poupée a beau être faite de plastique, elle a derrière elle une carrière telle, qu’elle ferait pâlir de jalousie n’importe quel top-modèle. À tour de rôle muse pour Karl Lagerfeld, Jean-Paul Gaultier, Moschino, Dior ou encore Louboutin, elle est devenue au fil des ans une véritable source d’inspiration pour les créateurs.

 Aujourd’hui le jouet Mattel a su s’adapter aux changements sociaux et culturels qui l’entourent. Plus question de se cantonner à un physique de pin-up blonde, Barbie a prouvé qu’elle pouvait être de toutes les origines en s’affichant avec différentes couleurs de peaux. Beaucoup plus récemment, on l’a découvert avec de légères rondeurs, adoptant ainsi une morphologie plus authentique.  

 Pour sa toute première exposition officielle en France, la poupée Barbie a vu les choses en grand. Plus ou moins vintage, elles sont 700 à s’être installées au musée des Arts décoratif. On y découvre ses publicités, ses innombrables tenues et accessoires, ses animaux, sa famille, ses amis et bien évidemment, son petit ami Ken, qui garde tout de même une place mineure au sein de l’exposition.

Exposition Barbie, du 10 mars au 18 septembre 2016 au Musée des Arts décoratifs. 107 rue de Rivoli, 75001 Paris   

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here