Cheveux au vent, blouson noir, lunettes de soleil. Des palmiers bordent la route, la ville défile à toute allure sous les néons. Le soleil se couche. Il fait doux, incroyablement doux et une musique surgit : du synthé, des basses, des voix éthérées. Un truc un peu cosmique se répand dans l’atmosphère…

 

SHARE
Un pied à Paris, l'autre à Rouen, et le cœur à Leipzig. J'explore les territoires de la culture et de l'écriture avec malice. Spécialiste en Bretzels, 9-3, podcasts et poésie. Membre de la confrérie des roux et des passionnés de musique.