Du 19 octobre 2018 au 27 janvier 2019, l’univers des comédies musicales vient enchanter la Philharmonie de Paris. Dans les pas de Gene Kelly ou Emma Stone, revivez les plus grands classiques de ce genre intemporel.  

Un air sifflé, un pas de danse esquissé, une énième rediffusion : nous avons tous en tête une comédie musicale. Afin de rendre hommage à l’un des univers majeurs du cinéma et, plus généralement, des arts du spectacle, la Philarmonie se pare d’une nouvelle exposition. Scènes cultes, secrets de tournage, chansons phares et étoiles du cinéma sont réunies pour une rétrospective de l’histoire de la comédie musicale.

L’indétrônable du cinéma

Cela fait deux siècles que les comédies musicales font partie de nos vies. Sur les planches ou à l’écran, des générations se sont laissées emporter dans cet univers  utopique où tout, ou presque, semble pouvoir se résoudre par le chant et la danse.

Sa réussite repose sur une série d’artifices et dépend notamment de l’harmonie entre l’image et le son, l’imaginaire et le réel.

La première consécration du genre se fait avec Show Boat mais le mythe, lui, naît avec Fred Astaire, accompagné de Ginger Rogers. Les années 30 deviennent ainsi le premier âge d’or de la comédie musicale. Parmi tous les artistes qu’elle célèbre, l’exposition rend un très bel hommage au duo, notamment avec la diffusion du cultissime « Cheek to cheek », extrait de  Top Hat. Très vite, Gene Kelly fait également son entrée. Malgré ses nombreux détracteurs, qui manifestent dès cette période leur réprobation face à un univers jugé trop naïf, la comédie musicale reste l’un des genres les plus exigeants pour les réalisateurs, leurs équipes et les acteurs, mêlant de nombreux arts afin de créer des performances qui marqueront les esprits.

 

La comédie évolue, les années se succèdent à la Philharmonie : West Side Story dans les années 50, Hair pour la décennie suivante, Grease, Chicago et Peau d’Âne pour 70, Puis Dirty Dancing, Footloose, etc. La période se clôt avec Lala LandGrâce à un écran géant, nous revivons les plus grandes scènes de ces classiques, et observons à quel point la comédie musicale s’est adaptée pour devenir représentante de son époque. L’exposition, au delà de nous enchanter, nous ouvre les yeux sur le genre en lui même.

Une exposition au goût de tous

La Philharmonie donne le La avec l’incoutarnable « Singing in the rain », nous plongeant ainsi directement dans l’univers des comédies musicales. Elle marque ainsi d’entrée de jeu les origines américaines du genre. Pour autant, la diversité n’est pas en reste. On retrouve ainsi les productions françaises cultes : Peau d’Âne d’abord, puis 8 femmes et The Artist. Un espace est également dédié à Bollywood car, si les films sont souvent moins exportés, la comédie musicale reste un genre majoritaire dans la production cinématographique indienne, au point où elle n’a jamais connu les déboires et le rejet des réalisations occidentales. On retrouve également tous les styles avec les jolies Demoiselles de Rochefort, la vague hippie de Hair, le romantique Royal wedding, l’électrisant Grease, le dramatique Dancer in the dark. Les enfants sont également de la partie car, parmi les piliers de la comédie musicale, nous retrouvons bien sûr Disney. Mary Poppins est donc mise à l’honneur, mais vous retrouverez également les grands classiques comme Les Aristochats, jusqu’aux productions plus récentes.

Une rétrospective rythmée, sonore

Au centre de l’exposition, un écran géant nous fait revivre des scènes cultes du genre. Les plus grands sauts, éléments clés des chorégraphies, les plus belles déclarations d’amour et de nombreux ingrédients indispensables aux comédies musicales y sont réunis et retransmis, outrepassant le détail chronologique. D’autres écrans accompagnent également les spectateurs tout au long de leur déambulation, qui se fera au gré de vos envies. Des casques sont mis à disposition pour se couper du reste du public et mieux s’immerger dans l’univers sonore de l’exposition. Un atelier de claquettes est proposé à ceux qui se sentiront pousser des ailes. Enfin, au programme de la Philharmonie également, des séances de rattrapage et beaucoup d’évènements autour des comédies musicales :


Exposition Comédies musicales – Philharmonie de Paris, Parc de la Villette, 75019 Paris
Tous les jours sauf le lundi, du 19 octobre 2018 au 27 janvier 2019
Billetterie : 6 à 11 euros

 

SHARE
Une oreille dans la musique, une main dans l'édition, un pied dans la culture.