Kingdom, victoire par K.O

0
318
© DIRECTV/OCS. TOUS DROITS RÉSERVÉS.

Dans un gymnase situé à Venice, en Californie, une famille tente d’évoluer au sein du milieu des arts martiaux mixtes. On y suit Alvey Kulina (Frank Grillo), le propriétaire, et sa relation compliquée avec Lisa (Kiele Sanchez), sa partenaire en affaires comme en privé, ainsi que les liens difficiles qu’il entretient avec ses fils. Mais le retour de l’ancien champion et protégé d’Alvey, Ryan Wheeler (Matt Lauria), également l’ancien petit-ami de Lisa, s’avère être l’atout dont avait besoin Alvey afin de relancer sa carrière, mais aussi celui qui pourrait bien venir compliquer d’autant plus sa relation avec Lisa. A l’occasion de la diffusion de la seconde saison de la série sur OCS Choc à partir du dimanche 10 janvier, il était grand temps de revenir sur le succès de la première saison.

© DIRECTV/OCS. TOUS DROITS RÉSERVÉS.
© DIRECTV/OCS. TOUS DROITS RÉSERVÉS.

Amateurs de séries sportives, soyez servis : la série plonge dans les coulisses des combats professionnels d’arts martiaux mixtes et suit l’ascension (ou le déclin) de futurs ou d’anciens champions en la matière, avec un Alvey Kulina au meilleur de sa forme pour entraîner ses futures vedettes. Le rôle n’est d’ailleurs pas sans rappeler le personnage qu’occupait l’acteur dans le film Warrior, mettant en scène deux frères, qui se battaient pour titre de champion d’arts martiaux mixtes. Dans Kingdom, l’acteur campe un personnage à la tête d’un royaume tout entier : son gymnase, qu’il a pourtant du mal à maintenir à flots financièrement, est bien évidemment la représentation du champion qu’il a une fois été, avant de devenir entraîneur.

© DIRECTV/OCS. TOUS DROITS RÉSERVÉS.
© DIRECTV/OCS. TOUS DROITS RÉSERVÉS.

Kingdom propose un portrait particulièrement honnête des personnages et de leurs démons. La série retranscrit une atmosphère particulièrement pesante, où chaque protagoniste est exploité jusqu’au plus petit de ses défauts. Malgré le personnage haut en couleurs de Jay Kulina, interprété par Jonathan Tucker, c’est toutefois Nick Jonas qui nous surprend le plus, qui grâce à son interprétation pleine de sobriété du personnage de Nate, prouve qu’il est un acteur dont on n’a certainement pas fini d’entendre parler. Plus généralement, chacun des personnages est incarné avec une justesse impressionnante, rendant toute la grâce et la sincérité d’un monde bien souvent jugé trop violent.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here