Du vin, des dessins et… Kiblind Magazine ! Une rentrée haute en couleurs pour le périodique trimestriel lyonnais et son numéro porté sur la bouteille. 

Pour son numéro de l’automne, Kiblind magazine enivre nos sens : la rédac’ s’est offerte non pas une mais deux collaborations. D’un côté, on retrouve le caviste La Cave En Vrac dont le goût en matière de nectar est largement attesté. De l’autre, c’est avec plaisir que l’on découvre la participation du génialissime illustrateur Jean Jullien qui prête ses crayons au numéro mais également aux étiquettes de la collection capsule.

Du vin en vrac pour tous les goûts

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on peut sans remettre à La Cave En Vrac les yeux fermés pour ce qui est du choix du vin. À l’occasion de son partenariat, Thierry Poivin, notre nouveau caviste préféré, a sélectionné huit vins représentants les grands vignobles français de la Loire aux Bordeaux, tous produit de façon 100% naturelle. La dégustation commence ainsi avec le blanc-bec de la bande, « Initial », puis s’enchaîne sur « Subtil », si fruité qu’il rappelle le goût d’un vin chaud. Au cours de ce voyage, « Coccinelle », porte-parole des Bordeaux, remporte le prix de danse de papille. La découverte s’achève sur des notes puissantes avec « Engoulevent », un vin de Languedoc, et « Callipyge », le Bergerac. Si cette collection capsule offre un conditionnement particulier, sachez que le  Vin En Vrac n’a pas pour seul mérite d’offrir des vins de qualités à sa clientèle, puisqu’il permet de réduire son empreinte écologique en éliminant tout packaging : ce sont les bouteilles que vous apporterez qui seront remplies !

La culture de la bouteille

Malgré les apparences, ce nouveau numéro n’est pas une apologie de l’alcool. Au contraire, il aborde tout ce qui a attrait à l’œnologie et à la consommation de vin, avec la touche décalée qui nous fait tant apprécier Kiblind Magazine. Au programme, cours sur l’histoire de la bouteille ainsi que sur ses différentes tailles et formes, reportages sur les vendanges et, bien entendu, un ensemble de créations originales et autre expositions iconographiques qui font du périodique un papier à la culture graphique aussi forte que prenante. Que dire alors lorsque ses rédacteurs, fidèles à leur volonté de faire la part belle à l’illustration contemporaine, française et internationale, ont le génie de faire appel à Jean Jullien, artiste nantais de 34 ans dont la popularité grimpe en flèche. Autre cette reconnaissance largement méritée, cette collaboration permet de renforcer l’humour décalé qui constitue la ligne éditorial de Kiblind. Nous nous retrouvons ainsi avec des étiquettes aussi originales que drôles dans l’un des meilleurs numéros publiés par le trimestriel.

 


Kiblind magazine x Jean Jullien
n° bouteille
8 vins – 15,00€ la bouteille 

SHARE
Une oreille dans la musique, une main dans l'édition, un pied dans la culture.