Diffusé courant juin, la nouvelle série d’Arte « Jeux d’influence » plonge le téléspectateur dans les coulisses d’un jeux de pouvoir des lobbies aussi haletant qu’inquiétant, faisant de cette série, un object cinématographique d’intérêt public. 

Un agriculteur touché par la maladie, un cadre d’une multinationale agro-chimique retrouvé mort, un député en lutte pour amender la loi sur l’utilisation des pesticides. La série « Jeux d’influence », élu meilleur mini-série au Festival de la fiction TV de la Rochelle en 2018, s’attaque avec brio à l’univers opac et au sujet brulant du poids des lobbies au coeur même du pouvoir politique. Réalisé par Jean Xavier de Lestrade (3xManon, Un coupable idéal, Soupçons), accompagné d’un casting de choix porté par Alix Poisson et Laurent Stocker de la Comédie-Française, « Jeux d’influence » met en lumière en six épisodes d’une heure, le trafic d’influence, la corruption, les intimidations ainsi que toute l’influence que peut avoir un cabinet de lobbies chargé de défendre les intérêts d’une entreprise d’agrochimie désirant continuer à utiliser un puissant pesticide. Côté français, avec un président de la République, Emmanuel Macron, régulièrement montré du doigt pour être sous influence de certains lobbies (notamment celui de la chasse), la série « Jeux d’influence » nous ouvre ainsi les yeux sur le poids de ce pouvoir dirigeant non-élu, nous invitant alors à réfléchir sur la promiscuité entre le pouvoir politique et les intérêts de grandes entreprises. 

S’il est possible de faire des liens avec d’autres séries françaises de qualité telles que « Baron noir » ou la célèbre série de Canal + « Le bureau des légendes », tant dans l’explication que dans le dévoilement d’une réalité politique française, « Jeux d’influence » colle elle aussi au plus près de l’actualité à l’heure où Monsanto vient d’être condamné à verser une amende record de 289 millions de Dollars à un jardinier atteint du cancer.

 

 

« Jeux d’influence », une série de Jean Xavier de Lestrade diffusée sur Arte du 13 au 27 juin et disponible sur le site d’Arte du 6 juin au 26 juillet.