Du 2 au 15 décembre 2016, la Galerie Jahidi présente l’exposition «Fragments » qui regroupe une sélection des œuvres gravées et dessinées de Jérémie Solomon.

Jérémie Solomon est un jeune directeur artistique basé à Paris. Diplômé de l’ESAG-Penningen et de l’Université des arts appliqués de Vienne, le travail de l’artiste se concentre sur la complémentarité des techniques traditionnelles d’impression avec celles des nouveaux médias.

«Fragments » est sa première exposition personnelle même s’il compte à son actif de nombreuses expositions collectives comme « Curiositas » qui a eu lieu en mars et avril dernier au sein de la même galerie sur le thème du cabinet de curiosité.

Cette fois-ci, Jérémie Solomon dévoile trois années de travail à travers six séries d’œuvres dont il associe pour chacune d’elle un thème narratif et une technique différente comme la gravure, le dessin et la risographie ; l’artiste joue avec les expérimentations graphiques et la recherche iconographique.

Un fabuleux mélange de gravures à l’allure ancienne et de dessins plus contemporains que Jérémie Solomon ne cesse de ponctuer de clins d’œil aux peintres symbolistes belges qui sont pour lui une grande source d’inspiration.

© Jérémie Solomon, Galerie Jahidi
© Jérémie Solomon, Galerie Jahidi
© Jérémie Solomon, Galerie Jahidi
© Jérémie Solomon, Galerie Jahidi
© Jérémie Solomon, Galerie Jahidi
© Jérémie Solomon, Galerie Jahidi


Exposition « Fragments » de Jérémie Solomon
Jusqu’au 15 décembre 2016
Galerie Jahidi
42, quai des célestins, Paris 4e.

SHARE
J'aime les expositions qui sortent de l'ordinaire, les revues papier créatives et l'art associé au digital. Arte-phile et Nova-vore