Après la sortie de leur album Twinkle Twinkle, les Italiens Ilaria Graziano et Francesco Forni seront de passage à Paris le 3 décembre pour un concert au Studio de l’Ermitage. Rencontre avec un duo musical attachant.

Ilaria Graziano et Francesco Forni seront de passage au Studio de l’Ermitage ce 3 décembre 2018 pour présenter sur scène les chansons de leur troisième album, Twinkle Twinkle. Un disque qui fait la part belle aux mélodies pop et à la guitare acoustique, avec des refrains entêtants et de belles histoires chantées en anglais, en italien et en français. Nous avons pu poser quelques questions à ces napolitains qui vivent désormais à Rome, et que la musique fait voyager régulièrement en Europe et en Amérique.

Un duo multilingue

Des tournées en Italie à chaque sortie de disque, plus des concerts dans toute l’Europe et récemment au Canada… Ilaria et Francesco ont le bonheur de partir en tournée fréquemment pour rencontrer leur public : « On a beaucoup tourné en France en 2015 et 2016, au Canada cet été… En tout ces deux dernières années on a du faire pas loin de 90 concerts ! », précise Francesco dans un français quasi-parfait.

Il faut dire que les deux musiciens ont l’art de manier les langues. Ils écrivent et chantent ainsi en français, en anglais et en italien. Une vraie richesse selon eux : « Quand tu commences à apprendre une langue, tu apprends aussi à penser d’une manière différente », explique Francesco. Ainsi leur chanson La Neige et la Glace, qui ressemble à une écriture automatique, a été écrite directement en français, et ce sont des phrases plutôt surréalistes et poétiques qui leur sont venues, tandis qu’ils étaient bloqués par la neige en voiture entre la France et la Suisse.

L’influence du théâtre et du cinéma

Pour Ilaria et Francesco, qui ont beaucoup travaillé dans le monde du théâtre ou du cinéma, l’imaginaire est important. Un simple son peut déjà convoquer une image, une ambiance… « Le fait d’avoir travaillé dans le milieu du théâtre avec du live nous a forcément influencé », reconnait Ilaria. Après avoir collaboré avec Yoko Kanno, compositrice de bandes sonores d’animation japonaise, Ilaria a également chanté avec Marianne Faithfull pour la bande originale du film The Girl from Nagazaki de Ayako Yoshida et Michel Compte. Francesco quant à lui est un compositeur renommé dans le monde du théâtre. Il a notamment collaboré avec Roberto Saviano, Mario Gelardi et Paolo Sorrentino.

Ce goût du spectacle, cette notion du partage et du « spectacle vivant », les poussent à faire de chaque concert une expérience unique, qu’ils adaptent en fonction du public : « On essaye de suivre l’énergie de la salle, quitte à changer au dernier moment la setlist », révèle Francesco. Lorsqu’on leur demande s’ils préfèrent la scène ou le studio, Ilaria réfléchit peu : « Moi c’est la scène ! Ce sont deux choses très différentes, j’aime bien la partie composition, après le studio c’est déjà plus rationnel, il faut chercher des choses… Mais la scène c’est ce moment où tu revis ce que tu as créé de manière impulsive, tu le partages avec le public et tu récoltes les fruits… ». Et Francesco de renchérir : « La scène, c’est la maison ! ».

Des inspirations multiples

Curieux, Francesco et Ilaria ne revendiquent aucune influence précise, leur musique est pétrie de différentes inspirations, d’une nébuleuse d’artistes venant de tous bords : rock, blues, classique, électro, chanson populaire, musique anglaise… « Je ne me suis pas attachée à un artiste en particulier, précise Ilaria. Ce sont plus différents genres qui m’ont influencée ». Autrefois couple à la ville comme à la scène, la relation entre Ilaria et Francesco s’épanouit désormais dans ce seul échange artistique et amical fructueux. Très complice musicalement, chacun apporte à l’autre ses chansons et c’est ensemble qu’ils les comprennent, les travaillent… Si l’autre est emballé, saisit la portée de la chanson, son sens profond, son « code d’écriture », alors c’est gagné: « On est différents mais complémentaires dans le travail », résume Ilaria.

Ilaria Graziano et Francesco Forni forment un duo charmant, attachant et imaginatif, à la croisée de Mathias Malzieu et de Lily Wood and the Prick, mêlant la poésie des mots à la chaleur des mélodies, le tout avec grâce et naturel. Alors qu’ils sont si peu d’artistes à faire entendre leurs voix en France depuis l’Italie, nous vous invitons à écouter Twinkle Twinkle et à les découvrir sur scène.

Ilaria Graziano et Francesco Forni, album Twinkle Twinkle disponible depuis le 28 septembre 2018.
En concert le 3 décembre au Studio de l’Ermitage, Paris 20.
Page FB / Site officiel

SHARE
Journaliste, curieuse et amoureuse des mots, j'aime partager mes découvertes musicales et artistiques sur la toile.