Après un hommage à Nat King Cole et à BB King, Hugh Coltman est de retour avec un album original et personnel, entre mélodies blues et envolées swings. Who’s Happy s’annonce comme l’album jazz de ce printemps 2018 !

Il était le tendre Cro-Boy dans Le Soldat Rose 3, et s’était offert une ré-interprétation de You’ve Got a Friend in Me de Toy Story dans l’album Jazz Loves Disney : Hugh Coltman signe son retour ce 2 mars 2018 avec Who’s Happy, un album original réussi.

Britannique vivant en France, Hugh Coltman a d’abord été le leader du groupe de blues rock The Hoax avant d’enregistrer un album hommage à Nat King Cole qui lui valu la Victoire du Jazz 2017 de la voix de l’année ! Et il faut dire qu’elle est belle, la voix de Hugh… Un timbre chaud et un accent british charmeur, la force et la délicatesse d’un parfait jazzman qui vibre dans son écrin d’instruments. Un régal.

(c) Cristal Rock

Genèse d’un album original

Après plus de 120 concerts et un hommage cette fois à BB King enregistré avec son ancien groupe The Hoax, Hugh Coltman a osé s’affranchir du carcan des albums de reprises pour s’affirmer en tant qu’auteur-compositeur-interprète. Pour cela, il s’est rendu à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane, le berceau du jazz, et s’est entouré de musiciens de renom comme le batteur Raphaël Chassin (Vanessa Paradis, Miossec, Bernard Lavilliers) et le guitariste Freddy Koella (Bob Dylan, Willy DeVille, Francis Cabrel), sans oublier un ensemble de cuivres prestigieux, des pianistes surdoués et les voix suaves de Sweetie Carter, Yadonna West et Krystle Warren dans les chœurs.

Cela donne un album aux accents jazz indiscutables, mais dans la tradition des Ella Fitzgerald, Billie Holiday ou Nat King Cole. Un jazz qui s’écoute avec grâce et délice, des mélodies enveloppantes et immédiates, des mots chargés tantôt de larmes et tantôt de joies. Exception qui confirme la règle, le single It’s Your Voodoo Working n’est pas signé Hugh Coltman mais Charles Sheffield, chanteur de rhythm’n’blues louisianais des années 1960.

 

Un bonheur à portée de voix

Pour ce qui est des autres titres de l’album, le pari semble gagné pour Hugh Coltman qui ne commet aucun impair. Dès Civvy Street, il nous embarque dans son univers de jazzman. Très présents sur cette introduction, les cuivres imposent leur loi sur Sugar Coated Pill, avec néanmoins une très belle partition de piano. Plus sombre, The Sinner a des réminiscences de l’excellent Mr Bellamy de Paul Mc Cartney. On retiendra également la belle langueur et les voix de Ladybird, la triste ballade All Slips Away en hommage à son père et le touchant morceau Little Big Man pour son fils.

Enfin, petit coup de cœur pour la seule chanson en français de l’album : Hand Me Downs, en duo avec la chanteuse canadienne d’origine haïtienne Melissa Laveaux. Sa voix brisée fait des merveilles en réponse à celle de Hugh Coltman sur cette comptine aux allures printanières, douce et lumineuse. Alors, Who’s Happy ? Nous, pardi !

Hugh Coltman, album Who’s Happy disponible depuis le 2 mars 2018.
En concert au Bataclan à Paris le 12 avril 2018.
Page FB / Site Officiel.

SHARE
Journaliste, curieuse et amoureuse des mots, j'aime partager mes découvertes musicales et artistiques sur la toile.