Holy Ghost! à la Flèche d’Or [LIVE REPORT]

0
429

Le 29 mai dernier, le duo de Dj New-Yorkais, Holy Ghost, a livré un show acoustique à la Flèche D’Or à Paris. Le public était au rendez-vous et a pu suivre le groupe pour une deuxième partie de soirée, plus électro, au Wanderlust. 

A 19h30 il n’y avait pas grand monde présent sur les lieux et la première partie semble être annulée. C’est donc avec un bon set de remix que les premiers arrivés patientent. Il faudra attendre 20h45 pour que la salle se remplisse. Et il faut dire que le groupe rassemble un public de tout horizon: une majorité de jeunes parisiens, plusieurs trentenaires et quelques étrangers. Tous, en sommes, amateurs d’électro.

© Tess Barbier Tous les droits réservés.
© Tess Barbier
Tous les droits réservés.

Certains fans sont venus de loin pour assister au concert. Comme Nicole, une allemande âgée d’une quarantaine d’années, venue de Cologne. Elle nous raconte avoir découvert le groupe en 2011 lors du festival Electronic Beatsorganisé dans sa ville. Et depuis, elle ne les quitte plus.

© Tess Barbier Tous les droits réservés.
© Tess Barbier
Tous les droits réservés.

Il est 21h, le concert peut enfin commencer. Tout le monde se rassemble à l’intérieur pour ne pas rater le lancement. Mais pas de vinyles pour ce soir. Les deux artistes ont troqué leurs platines pour une guitare, un synthétiseur et une batterie. Une autre façon pour nous d’écouter leurs titres tirés de leur dernier album « Dynamics« .

© Tess Barbier Tous les droits réservés.
© Tess Barbier
Tous les droits réservés.

Le chanteur Alex Frankel occupe bien la scène. Tantôt à la guitare, tantôt au synthé. Nick Millhiser, lui, est derrière. Il s’attelle à jouer les morceaux avec sa boîte à rythmes. 

© Tess Barbier Tous les droits réservés.
© Tess Barbier
Tous les droits réservés.

La prestation a été un véritable challenge puisque le groupe revient tout juste de Barcelone. Pourtant, les musiciens donnent toute leur énergie et font en sorte de satisfaire leur public.

En guise de rappel, les membres viennent même rejouer un dernier titre.

© Tess Barbier Tous les droits réservés.
© Tess Barbier
Tous les droits réservés.

Et pour ne décevoir personne, une deuxième partie de soirée (gratuite avec la place de concert) était prévue au Wanderlust. Là-bas, les deux artistes ont offert aux personnes présentes un très bon DJ set avec notamment des remix de Hot Chip et de Prince – qui s’apprêtait à enflammer le Zénith le dimanche 1er juin.

© Tess Barbier Tous les droits réservés.
© Tess Barbier
Tous les droits réservés.

Au final, le groupe a donné deux représentations tout à fait différentes. Ils paraissent d’ailleurs plus à l’aise en tant que djs que musiciens. Sans doute une question d’habitude.

Holy Ghost! n’était présent que pour cette date à Paris. Aussitôt arrivés, ils sont repartis de l’autre côté de l’Atlantique pour les X Games.

Leur album est disponible ici.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here